Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Lettre de citoyens israéliens contre le Salon d’Automne à Tel-Aviv

Lettre de citoyens israéliens contre le Salon d’Automne à Tel-Aviv

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Septembre 2014

A : M. Noël Coret. Président du Salon d’Automne

 

Nous sommes des citoyens israéliens agissant contre la politique raciste, d’apartheid et d’occupation de notre gouvernement contre le peuple palestinien. Particulièrement, plusieurs d’entre nous ont une grande expérience dans la campagne contre la colonisation israélienne illégale et la politique de construction de colonies dans la Cisjordanie occupée.

Nous avons reçu des informations non confirmées selon lesquelles une coopération est planifiée pour Tel-Aviv entre le Salon d’Automne et le gouvernement israélien. Nous souhaitons expliquer pourquoi cette coopération est une erreur.

En tant que militants israéliens nous appartenons à une petite minorité qui manifeste, publie des rapports et condamne les crimes de notre gouvernement. Cependant ceci en lui-même ne suffit pas : les longues décennies de politiques racistes de notre gouvernement nous ont conduits à la conclusion que pour mettre fin à ces crimes, les institutions complices qui profitent de ces politiques doivent faire face à des sanctions.

Le gouvernement israélien et la municipalité de Tel-Aviv travaillent ardemment pour promouvoir Israël en tant que démocratie éclairée, couvrant ainsi la nature du régime en place. En particulier, il existe une campagne spécifique pour labelliser Tel-Aviv comme un endroit « cool » que les gens devraient visiter. Par exemple :
“Une partie de cela tient au fait que les bureaux du Ministre des Affaires Etrangères et du Ministre du Tourisme utilisent Tel-Aviv comme une ville qui montre un Israël différent, sans guerre, sans politique, sans Intifada mais culturel, avec une vie nocturne, des jeunes et des plages. Nous sommes l’outil des relations publiques pour tout l’Etat. »

Gidi Schmerling. Porte-parole de la municipalité de Tel-Aviv.
(http://pulsemedia.org/2012/07/24/boycotting-the-white-city-good-for-tel-avivians/)

Cependant, Tel-Aviv est le centre financier de l’économie israélienne d’apartheid. Des évènements artistiques internationaux à Tel-Aviv aident le gouvernement israélien à perpétuer ses projets d’occupation et de colonisation. De plus, l’histoire même de Tel-Aviv – Jaffa (le nom complet de la ville) contient l’histoire de l’épuration ethnique de la Palestine de 1948.

« Jaffa était la plus grande ville de la Palestine historique pendant les années du mandat britannique, avec une population de plus de 80 000 palestiniens, en plus des 40 000 personnes vivant dans les villes et villages de son voisinage. Durant la période comprise entre la résolution du 29 novembre 1947 de l’ONU sur la partition (UNGA181) et la déclaration de l’établissement de l’Etat d’Israël, les forces militaires sionistes ont déplacé 95% de la population indigène arabe palestinienne. Les réfugiés de Jaffa comptaient pour 15% des réfugiés palestiniens de ces années fatidiques et aujourd’hui ils sont dispersés à travers le monde et toujours interdits de revenir par l’Etat responsable de leur déplacement. »
(http://electronicintifada.net/content/jaffa-eminence-ethnic-cleansing/8088)

En tant que citoyens israéliens profondément concernés par le futur de tous les peuples vivant dans la région, nous croyons que la coopération entre le Salon d’Automne et le gouvernement israélien se fera au prix de millions d’êtres humains, de palestiniens faisant face à l’expropriation, la détention, la torture et même les massacres, comme nous l’avons vu cet été à Gaza.

C’est pour cela que nous appelons les organisateurs du Salon d’Automne à Paris à annuler immédiatement l’invitation.

Nous souhaitons souligner que l’appel BDS (NDT : Boycott – Désinvestissement – Sanctions contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il respecte le droit international) concerne les coopérations institutionnelles avec le gouvernement israélien. Les artistes israéliens individuellement, qui ne sont pas complices des crimes de guerre et ne sont pas soutenus par le Ministre israélien des Affaires Etrangères, peuvent être invités à des évènements internationaux.

Nous serons ravis de répondre à toutes vos questions et remarques.

Sincèrement,

« Boycott from within » (« Boycott de l’intérieur »), soutenant l’appel palestinien BDS

http://boycottisrael.info/

Traduction SH pour BDS France

Previous post

du BNC : "Cher sympathisant du BDS"

Next post

Une victoire du BDS académique syndical et associatif