1

Toc toc, PUMA. Nous avons une livraison spéciale de 120 000 signatures !

Par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI), le 12 novembre 2021

Les supporters des droits des Palestiniens en Océanie, Asie, Europe et Amérique du Nord remettent 120 000 signatures à PUMA pour exhorter la société à mettre fin à son partenariat avec l’apartheid israélien. Rejoignez les en ligne !

C’est ce que les supporters des droits des Palestiniens livreront aujourd’hui dans les bureaux et les magasins de PUMA en Océanie, Asie, Europe et Amérique du Nord.

La pétition, coordonnée par l’organisation internationale de plaidoyer SumOfUs appelle PUMA à « mettre fin à son soutien à l’oppression du peuple palestinien par le régime d’apartheid israélien ».

Rejoignez la livraison de signatures ! Partagez la pétition via les réseaux sociaux de Puma.

PUMA parraine l’Association Israélienne de Football (AIF), qui régit et défend les intérêts d’équipes dans les colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des saisies illégales de terre qui forcent les Palestiniens à quitter leur terre et font partie intégrante du régime d’apartheid israélien.

Collaborer avec l’apartheid israélien est mauvais pour les affaires, et PUMA ressent la pression. Des clubs de football d’Asie et d’Europe ont mis fin à leurs contrats de parrainage avec PUMA en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes. Les propres ambassadeurs et partenaires commerciaux de PUMA sont inquiets devant ce partenariat de la société avec l’Israël d’apartheid.

Israël fait les gros titres et cumule les condamnations internationales à cause du siège brutal des deux millions de Palestiniens de Gaza, de l’expansion continue des colonies, de la répression autoritaire, de l’espionnage illégal des organisations de la société civile palestinienne et de l’assassinat d’enfants palestiniens. Ce n’est pas une bonne image pour PUMA de maintenir son partenariat dans le crime.

Ajoutez votre nom maintenant : PUMA, mettez fin à votre complicité avec l’apartheid israélien !

PUMA est très attachée à son image et se donne beaucoup de mal pour présenter une image d’entreprise progressiste. Mais cette image commence à gravement se lézarder, tandis que ceux qui croient fermement à l’égalité et la justice pour tous rejoignent la campagne croissante de #BoycottPUMA.

120.000 personnes disent à PUMA : « Nous sommes profondément attachés aux droits des Palestiniens et nous ne mettrons pas fin à cette campagne tant que vous ne mettrez pas fin à votre partenariat avec l’apartheid israélien. »

Rejoignez nous alors que nous maintenons la pression sur PUMA pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Source : BDS Movement

Traduction J. Ch. pour BDS France




[Appel à action 20 novembre] Black Eyed Peas doit annuler son concert !

Le 20 novembre 2021

Les Palestiniens demandent aux fans des Black Eyed Peas de les appeler à  annuler le concert prévu le 29 novembre à Jérusalem. Ils doivent refuser de cautionner par l’art le régime d’apartheid et de purification éthnique qu’est Israël. 

Ce n’est pas la première fois que ce groupe se produit en Israël. Leur chanteur vedette déclarait en 2007 lors de leur premier concert là-bas : “c’est notre première fois en Israël et ce ne sera pas la dernière”.

Le Jerusalem Pais-Arena où le concert doit se tenir est situé sur l’ancien village palestinien de Al-Maliha, occupé et vidé brutalement de ses occupants en 1948.

La salle porte le nom de son financeur, le loto national Israëlien Pais, qui subventionne également des colonies illégales en Cisjordanie.

Des milliers d’artistes – dont beaucoup d’américains – ainsi que des organisations des droits humains réputées considèrent qu’Israël est un état d’apartheid comme l’état Sud Africain avant lui.

Le 29 novembre est la journée internationale de soutien au peuple palestinien ce qui rend le concert de Black Eyed Peas d’autant plus scandaleux.

Nous demandons à BEP d’annuler ce concert et de refuser de cautionner les massacres israéliens comme ceux perpétrés en mai dernier et régulièrement depuis le début de la nakba en 1948.
#DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians

Pour interpeller le groupe nous vous invitons à une tweetstorm le Samedi 20 Novembre à 18h pour dire a BEP #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians.
Pour twitter, cliquez sur les prêts à twitter ci-dessous !

En solidarité avec les Palestiniens, Black Eyed Peas ne devrait pas aller jouer à Jérusalem. #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/9JCpMaQHos Cliquez pour tweeter

Il faut que Black Eyed Peas annule son concert à Jérusalem. Boycott artistique et culturel de l’apartheid Israélien @bep #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/9JCpMaQHos Cliquez pour tweeter

Hey @bep do not play for Israel Apartheid #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/josIci9sAp Cliquez pour tweeter

@bep Boycott artistique et culturel de l’apartheid Israélien ! #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/9JCpMaQHos Cliquez pour tweeter

Boycott Israel Apatheid on 11/29 @bep #DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/JNdROYKEzk Cliquez pour tweeter

Boycott Israel Apatheid le 29 Novembre @bep DontPlayForIsraeliApartheid #WhereIsTheLoveforPalestinians pic.twitter.com/JNdROYKEzk Cliquez pour tweeter

Vous trouverez ici une vidéo d’artistes en soutien à la Palestine : https://www.youtube.com/watch?v=N2TwoOBXYpo




Table d’information BDS devant l’Université de Jussieu le 10 novembre 2021

Par BDS France Paris-région parisienne, le 13 novembre 2021
Le 10 novembre, plusieurs militantes et militants de la campagne BDS France Paris-région parisienne ont tenu une table d’information BDS devant l’université Jussieu à Paris. Près de 300 tracts d’un texte sur l’origine du BDS et les campagnes Puma et Axa (ci-dessous), et du matériel de la Campagne ont été distribués.
L’accueil était plutôt positif malgré quelques refus de tracts. Quelques discussions intéressantes également avec des étudiants. Beaucoup n’avaient jamais entendu parler de la Campagne BDS auparavant, signe de l’importance de continuer le travail en direction des universités.




12 novembre, 6ème journée internationale d’action contre PUMA !

Nous remettons 120 000 signatures à PUMA. Rejoignez-nous et signez la pétition en cliquant ici !

120 000 signatures !

C’est ce que les défenseurs des droits des Palestiniens vont remettre aujourd’hui aux bureaux et magasins PUMA en Océanie, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

La pétition, initiée par l’organisation internationale de défense des droits SumOfUs, demande à PUMA de « cesser de soutenir l’oppression du peuple palestinien par le régime d’apartheid israélien. »

Participez à la remise des signatures ! Partagez la pétition avec les canaux de médias sociaux de Puma.

PUMA sponsorise l’Association israélienne de football (IFA), qui régit et défend les équipes des colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des saisies illégales de terres qui forcent les Palestiniens à quitter leurs terres et font partie intégrante du régime d’apartheid d’Israël.

Un partenariat avec l’apartheid israélien est mauvais pour les affaires, et PUMA ressent la pression. Des clubs de football en Asie et en Europe ont mis fin à des contrats de sponsoring avec PUMA en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes. Les propres ambassadeurs et partenaires commerciaux de PUMA sont alarmés par le partenariat de la société avec l’Israël de l’apartheid.

Israël fait les gros titres et suscite la condamnation internationale pour son siège brutal de deux millions de Palestiniens à Gaza, l’expansion continue de ses colonies, les mesures de répression autoritaires, l’espionnage illégal des organisations de la société civile palestinienne et le meurtre d’enfants palestiniens. Ce n’est pas une bonne image pour PUMA de maintenir ce partenariat dans le crime.

Ajoutez votre nom maintenant : PUMA, mettez fin à votre complicité avec l’apartheid israélien.

PUMA se préoccupe beaucoup de son image et se donne beaucoup de mal pour projeter une image d’entreprise progressiste. Mais cette image commence à montrer des fissures importantes, alors que ceux qui croient vraiment en l’égalité et la justice pour tous rejoignent la campagne #BoycottPUMA qui prend de l’ampleur.

Plus de 120 000 personnes disent à PUMA : « Les droits des Palestiniens nous tiennent à cœur et nous ne cesserons pas de faire campagne tant que vous ne mettrez pas fin à votre partenariat avec l’apartheid israélien. »

Rejoignez-nous afin que nous maintenions la pression sur PUMA pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Je fais partie des 120 000 personnes qui exhortent @PUMA à mettre fin à son partenariat avec l'apartheid israélien. C'est un partenariat criminel. Je me joins aux défenseurs des droits des Palestiniens du monde entier pour remettre des… Cliquez pour tweeter

 




BDS rejoint l’Appel pour la justice climatique à la COP26 !

Par le Bureau national du BDS Palestinien (BNC), le 1er novembre 2021

Les luttes contre le colonialisme, le racisme et la militarisation, et pour la justice climatique, économique et sociale sont profondément interconnectées. Les Palestiniens, eux aussi, recherchent la justice climatique en exigeant que les gouvernements et les grandes sociétés répondent de leurs actes. La Palestine est une question de justice climatique.

Qu’est-ce que la COP26?

Tous les ans, les Nations unies tiennent une conférence mondiale sur le changement climatique dénommée “Conférence des Parties”. Du 31 octobre 2021 au 12 novembre 2021, les dirigeants du monde entier se rencontreront à Glasgow pour la 26e session annuelle, ou COP26.

À l’heure où l’urgence climatique s’aggrave sur toute la planète, causant des désastres sur tous les continents tout en ayant un impact disproportionné sur les nations les plus pauvres et les groupes humains opprimés, les décisions prises à la COP26 auront des effets durables sur celles et ceux qui subissent le plus les conséquences du changement climatique.

La Palestine est une question de justice climatique !

La crise catastrophique du climat est exacerbée, au niveau mondial, par l’inégalité et l’oppression, et résulte des projets et des actes de gouvernements complices et de grandes sociétés pour qui le profit passe avant les gens et la planète.

Cela est particulièrement vrai quand il s’agit de l’apartheid israélien.

La crise climatique affecte de façon disproportionnée les Palestiniens qui sont soumis et résistent à l’occupation, à l’apartheid, au colonialisme de peuplement israéliens. Les Palestiniens indigènes qui vivent dans ces conditions, n’exerçant de contrôle ni sur leur terre ni sur leurs ressources naturelles, sont extrêmement vulnérables à la crise climatique. Pendant qu’Israël monopolise les ressources, les températures en hausse exacerbent la désertification ainsi que le manque d’eau et de terre, durcissant encore l’apartheid climatique.

Les grandes sociétés israéliennes comme Netafim, Mekorot et Haifa Chemicals ainsi que les organismes de colonisation de peuplement comme le Fonds national juif (FNJ) jouent un rôle crucial dans la destruction de l’agriculture palestinienne et la dépossession des paysans palestiniens par l’État israélien d’apartheid, et la confiscation des terres visant à renforcer l’entreprise illégitime de colonisation par Israël.

Pendant qu’Israël détruit l’agriculture palestinienne et les moyens de subsistance des paysans, pratique l’apartheid et colonise les terres palestiniennes au moyen de son agro-industrie, il se met en vente lui-même et vend son agro-industrie dans le Sud global en prétendant fournir des solutions en vue d’une agriculture durable. Pourtant, ces pratiques relèvent souvent de l’exploitation, n’ont rien de durable, et exacerbent les problèmes existant dans diverses régions.

Des firmes multinationales comme AXA et HSBC sont également complices de l’oppression du peuple palestinien par Israël. Elles investissent dans des sociétés et des banques qui arment Israël, financent ses colonies illégales et pillent la terre et les ressources naturelles palestiniennes.

Israël repeint l’apartheid en vert !

Israël de l’apartheid donne à voir au monde une image faussement respectueuse du climat alors qu’il pille les ressources naturelles palestiniennes et détruit l’environnement. Depuis qu’il a occupé en 1967 le reste de la Palestine – la Cisjordanie et la Bande de Gaza – Israël a déraciné plus de 2,5 millions d’arbres, y compris plus de 800 000 oliviers palestiniens antiques.

Le slogan raciste et mensonger d’Israël, “faire fleurir le désert”, est destiné à dissimuler sa destruction violente de la société palestinienne et ses pratiques non durables en matière d’agriculture et d’utilisation de l’eau.

Par exemple, 97,7% de la production israélienne d’électricité provient de combustibles fossiles, notamment du gaz naturel extrait partiellement en pillant illégalement les ressources gazières palestiniennes. Le gazoduc de la Méditerranée orientale, ou EastMed, est un projet de gazoduc offshore/onshore transportant du gaz naturel, connectant directement l’Europe avec les ressources en énergie d’Israël de l’apartheid. Non seulement Israël refuse aux Palestiniens l’accès aux réserves gazières au large du littoral de Gaza, mais il a exploité illégalement ces ressources à son seul profit tout en privant de revenus les Palestiniens indigènes. Pendant ce temps, à Gaza, deux millions de Palestiniens continuent de subir d’incessantes pénuries d’électricité aggravées par le refus d’Israël de remplir ses obligations en tant que puissance occupante.

Au moyen de l’EuroAsia Interconnector, Israël de l’apartheid cherche à exporter de l’énergie en Europe pour créer une dépendance à l’égard de ses sources d’énergie basée sur les combustibles fossiles et produite de façon illicite. L’Interconnector jouerait un rôle déterminant en connectant le réseau électrique européen au réseau israélien qui englobe les colonies illégales du Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, ce qui impliquerait l’Europe dans les crimes de guerre d’Israël.

Démasquons le FNJ !

Les politiques israéliennes de prétendu verdissement et d’apartheid sont rendues possibles par la complicité de gouvernements, de grandes entreprises et d’institutions qui soutiennent et facilitent ce régime d’oppression. Parmi ces importantes institutions figure le Fonds national juif (FNJ). Depuis 120 ans, le FNJ se rend responsable du nettoyage ethnique des Palestiniens indigènes. Tout récemment, le FNJ s’est trouvé à l’origine de la démolition de maisons et de l’expulsion de familles palestiniennes dans des quartiers de Jérusalem-Est comme Silwan, en contribuant au soutien de l’expansion des colonies illégales de Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.  Aujourd’hui le FNJ cherche à peindre en vert ses crimes en participant au sommet pour le climat de la COP26. Rejoignez le mouvement BDS à la COP26 pour démasquer le FNJ !

Agissez maintenant !

Rejoignez le Bloc de solidarité avec la Palestine lors des manifestations mondiales pour la justice climatique le 6 novembre.

Twittez dès aujourd’hui !

Le Jewish National Fund greenwash l'apartheid israélien. #ExposeJNF maintenant ! #COP26 Cliquez pour tweeter

Les entreprises multinationales et israéliennes greenwashent l'apartheid israélien et la destruction de l'environnement. #COP26 Cliquez pour tweeter

Source : BDS Movement

Traduction SM pour BDS France




Soirée Palestine le 18 octobre 2021 à 18h30 à Paris

Le 18 octobre prochain, à 18h30, venez rencontrer une délégation à Paris pour découvrir l’initiative solidaire « Palestine Trail Héritage », lors d’une soirée exceptionnelle à 18H30 à Paris au CICP (21ter Rue Voltaire, 75011 Paris), Métro « Rue des Boulets » (ligne 9), ou Nation (RER A).

Entrée libre, inscription à : palestine18octobre@yahoo.com

Cette soirée est appelée et soutenue par l’AFPS, l’UJFP et BDS France Paris.
un buffet palestinien et des tables d’information sont prévus.

Palestinian Heritage Trail , partie palestinienne du « Sentier d’Abraham »,  est une randonnée culturelle de longue distance en Palestine. Le but n’est pas seulement de marcher ni de faire du tourisme, mais de venir à la rencontre du peuple palestinien. La randonnée fait 500 km de Jénine à Hebron et s’effectue en 22 jours séquençables, il est possible de partir en octobre et mars. Chaque semaine, un chemin différent est proposé, jalonné par de nombreuses rencontres : culture, environnement, économie, politique, associations de femmes, responsables de programmes de développement, clubs sportifs etc. La randonnée passe notamment par Jénine, Naplouse, la Vallée du Jourdain, Jéricho, Bethléem et Hébron.

Plus d’informations sur le Palestinian Heritage Trail ici.

Plus d’informations sur la soirée ici

Retrouvez l’événement Facebook de la soirée ici et indiquez votre participation !




Mobilisations BDS dans plusieurs villes de France pour la journée Boycott PUMA du 18 septembre

Le 20 septembre 2021

Dans le cadre de la 5ème journée d’action internationale Boycott Puma, les militantes et militants se sont mobilisé.e.s dans plusieurs villes de France pour dire à Puma de cesser de sponsoriser la colonisation et l’apartheid israéliens.

Retour en images sur ces mobilisations…

Retrouvez ici une vidéo résumant les mobilisations en France

A Strasbourg

Huit militantes et militants ont agi à Strasbourg  pour appeler au boycott de PUMA, avec pancartes au cou et à la main, tracts et explications sonores à l’appui!
L’accueil fut bon avec des passantes et passants nombreux.ses par cette belle journée ensoleillée.
Pendant ce temps, d’autres militantes et militants développaient la campagne au stand du collectif au Village des associations au Parc de la Citadelle.

A Aix-en-Provence

A Aix-en-Provence, ce samedi après-midi, les militantes et militants de la campagne BDS étaient déterminé.e.s malgré la chaleur. Après une courte visite à l’intérieur du magasin Footlocker, ils et elles ont distribué plusieurs centaines de tracts, essentiellement en ciblant les jeunes, qui ont pour la plupart réservé un bon accueil.

A Saint-Etienne

Dans le cadre de la journée internationale d’action en direction de Puma,  sept militantes et militants BDS se sont réuni.e.s devant le centre commercial Centre Deux, et ont pu discuter avec de nombreux clients du centre commercial, un public plutôt très jeune, au son de la guitare du musicien Atmane et de sa chanson « Le boycott a la cote ».

A Tours

Dans la rue passante de Tours, les militantes et militants ont reçu un bon accueil, notamment des jeunes, et ont pu distribuer plusieurs centaines de tracts.

A Lyon

Les militantes et militants ont agi devant le centre commercial Confluences à Lyon à l’occasion de la journée internationale contre Puma.

A Saint-Denis

Une vingtaine de militantes et militants ont pu distribuer plus de 500 tracts le 18 septembre à Saint-Denis, près du Centre commercial de la Basilique Saint-Denis. Certain.e.s ont pu rencontrer le directeur du magasin Go sport afin de lui expliquer les raisons de cette action. Les retours venant des passantes et passants ont été positifs.

A Bordeaux
Malgré la pluie bordelaise, les militantes et militants ont fait preuve d’enthousiasme et se sont rassemblé.e.s afin de mener une action informative auprès des passants.
A Clermont-Ferrand
Chacun.e placé.e dans différents lieux ( entrées du magasin, feux routiers sur la rue, arrêt de tram, bas des immeubles..), les militantes et militants ont distribué 400 tracts sur Puma et ont engagé beaucoup de discussions. Sans surprise, l’accueil fut bon, la plupart des passants soutenant les droits des Palestiniens. Les rencontres furent intéressantes, notamment avec des jeunes passionné.e.s de football, et ont permis de rappeler le rôle de la campagne BDS, son aspect international et sa stratégie consistant à cibler certaines marques.
A Montpellier
C’est devant le magasin Décathlon que les militantes et militants ont tenu un stand ce 18 septembre et ont distribué 500 tracts, après avoir rencontré le directeur du magasin. L’accueil fut plutôt chaleureux.
A Lille
Sous le soleil lillois, petits et grands ont taclé Puma. Des tracts ont été distribués, plusieurs dizaines de signatures ont été récoltées pour la pétition.
Continuons à agir pour la liberté et la justice pour les Palestiniennes et Palestiniens et à appeler au Boycott de PUMA !
Retrouvez ici la vidéo de joueurs de football palestiniens qui expliquent en quoi la colonisation et l’apartheid les privent de vivre pleinement leur carrière.



Mobilisation BDS Paris à Saint-Denis (93) contre Puma le samedi 18 septembre

Le 20 septembre 2021

Notre mobilisation s’inscrivait dans le cadre de la 5eme Journée d’action internationale en direction de PUMA initiée par le PACBI. Vous trouverez l’ensemble des informations sur ce sujet en cliquant ici.

Lors de cette journée internationale Boycott Puma, nous étions 18 camarades de BDS Paris et de l’AFPS à distribuer plus de 500 tracts de BDS et de l’AFPS. De l’avis général c’était une très belle action (voir la vidéo ici et les photos)

La diffusion a eu lieu dans un quartier populaire de Saint-Denis, près du Centre commercial de la Basilique Saint-Denis. Il a été ainsi décidé de quitter la traditionnelle distribution devant le magasin Puma à Paris, pour s’adresser en région parisienne à tous ceux et celles qui achètent au quotidien des chaussures ou vêtements Puma sans connaître la réalité de la marque ; à savoir qu’elle sponsorise l’apartheid, via l’Association de Football Israélien qui a six équipes issues des colonies sur les territoires occupés, colonies illégales au regard du droit international.

Trois  camarades ont rencontré le directeur du magasin Go sport de Saint-Denis à qui nous avons expliqué la raison de notre action.

Les retours des passant.e.s étaient assez chaleureux surtout lorsqu’ils.elles entendaient le mot Palestine…

Nous avons eu de nombreuses demandes d’explications sur notre mobilisation.

Boycott Puma: Faites passer le mot!

 

 

 

 




Le 18 septembre, participez à la journée d’action Boycott Puma !

Alors que les Palestiniennes et les Palestiniens résistent et que plusieurs entreprises appellent à ne plus supporter la colonisation israélienne, il est temps d’appeler PUMA à cesser de soutenir l’apartheid israélien.

Aidez-nous à convaincre le PDG de PUMA qu’il est préférable de cesser de soutenir l’apartheid israélien plutôt que de se battre contre la campagne de boycott.

Rejoignez l’action LE 18 SEPTEMBRE ! Pour agir, vous pouvez :

  1. Faire une action de rue avec votre comité local. Pour rejoindre un comité local, cliquez ici
  2. Ecrire au PDG de Puma France 4, Place Adrien Zeller 67000 Strasbourg Vous trouverez un modèle de lettre en cliquant ici
  3. Envoyer un mail aux dirigeants de Puma :

michael.laemmermann@gmail.com

info@puma.com

service@puma.com

benoit.menard@puma.com        

christin.kluth@puma.com

patrick.eglmaier@puma.com

polina.ivanova@puma.com

albina.imeri@puma.com

  1. Téléphoner dans les bureaux de Puma :

Siège de PUMA France        03 88 65 38 38 

Service Client 01 80 14 45 18   //   01 42 33 81 01

  1. Poster des visuels sur les pages Facebook de Puma :

https://www.facebook.com/bjoern.gulden

https://www.facebook.com/PUMAFrance/

https://www.facebook.com/groups/pumamarket/

https://www.facebook.com/groups/PUMA.Style.PH/

https://www.facebook.com/PUMATraining/

Vous pouvez utiliser les visuels ci-dessous

 

  1. Signer et faire signer la pétition : https://actions.sumofus.org/a/puma-sponsor-officiel-de-l-apartheid
  1. Tweeter :

Vous pouvez identifier les comptes ci-dessous :

PUMA South Africa   @PUMASouthAfrica

PUMA     @PUMA

Pumabrasil     @pumabrasil

Pumagolf   @PUMAGolf

PUMAmexico   @PUMAmexico

PUMA Football   @pumafootball

PUMA Argentina             @PUMAArgentina

PUMA Teamwear  @PUMATeamwear

PUMAmexico           @PUMAmexico

  • Modèles de tweets (cliquez pour tweeter)

Rejoignez les plus de 58 000 personnes qui demandent à @Puma de cesser de sponsoriser l'apartheid israélien et la colonisation illégale ! Signez la pétition https://actions.sumofus.org/a/puma-sponsor-officiel-de-l-apartheid … Cliquez pour tweeter

58K pers. demandent à @Puma de stopper son implication dans l'apartheid israélien. Puma sponsorise l'Association israélienne de foot, qui inclut les équipes installées dans des colonies israéliennes illégales sur des terres… Cliquez pour tweeter

#BoycottPuma pour envoyer un message clair à cette entreprise et lui demander de cesser sa complicité avec la colonisation israélienne #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Puma se félicite d’aider tous les sportifs MAIS il soutient les attaques de sportwashing d’Israël sur le sport palestinien. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Je boycotte Puma, équipementier complice des violations du droit international et des droits humains par Israël. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Puma dit qu'il s'engage contre le racisme MAIS il soutient le football d'Israël, un pays qui pratique le racisme et l'apartheid. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

La campagne contre Puma rend le PDG de Puma nerveux ! Ce serait plus simple d’arrêter de soutenir le football israélien… #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Ne trahissez pas vos valeurs, mettez fin au parrainage de la Fédération de football israélienne qui compte des équipes installées dans les colonies sur la terre volée aux Palestiniens. #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

PUMA se réclame ouvertement de l'égalité universelle, des droits civils pour tous et de l'antiracisme. Alors soyez conséquents : cessez de sponsoriser les équipes de foot implantées dans les colonies israéliennes #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

Pour plus d’informations, cliquez ici

 




Nous inquiétons le PDG de PUMA. Participez à la journée d’action Boycott Puma, le 18 septembre

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 17 août 2021

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous et toutes d’intensifier la pression sur Puma pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Puma s’inquiète de la campagne croissante de boycott.

Dans une note interne divulguée, Puma a déclaré que l’escalade de la violence par Israël contre les Palestiniens en mai avait entraîné une augmentation des demandes de ses « partenaires commerciaux et ambassadeurs » sur sa complicité dans l’apartheid israélien.

Le mois dernier, l’organisation mondiale de défense des droits SumOfUs a demandé à rencontrer Puma au sujet de son soutien aux colonies israéliennes illégales. Non seulement Puma a accepté, mais même l’  « agité » PDG  s’est joint à la rencontre!

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous d’intensifier la pression sur Puma.

Participez à la Journée internationale d’action #BoycottPuma,

18 septembre

Inscrivez votre groupe pour recevoir des informations et du matériel

Puma a de quoi s’inquiéter.

Des équipes, depuis l’Asie jusqu’en Europe, abandonnent Puma pour son parrainage de l’Association israélienne de football, qui inclut les équipes dans les colonies israéliennes illégales, forçant les familles palestiniennes à quitter leurs terres.

Et la campagne continue de grandir.

En juillet, Black Lives Matter UK a annoncé son soutien à la campagne, tout comme le club de football Clapton CFC, et 50 lieux à travers le Royaume-Uni ont boycotté les actions de Puma.

En juin, le Qatar Sports Club a annoncé qu’il ne renouerait pas avec Puma et des villes de toute la France ont protesté contre la complicité de Puma dans l’apartheid israélien.

Le fan club des Oakland Roots Radicals vient de lancer une campagne appelant l’équipe de football américaine à mettre fin à son accord avec Puma.

Aidez à convaincre Puma de mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Enregistrez votre groupe pour la Journée internationale d’action #BoycottPuma, le 18 septembre

 Le mois dernier, le célèbre fabricant de glaces Ben & Jerry’s a annoncé qu’il ne renouvellerait pas son contrat avec son partenaire israélien concernant les ventes de ses produits dans les colonies israéliennes illégales, déclarant que cela était « incompatible » avec les valeurs de l’entreprise.

Puma doit décider maintenant si le soutien aux colonies israéliennes illégales est conforme à ses valeurs.

Passez à l’action: 

Vous trouverez ci-dessous des idées pour la journée d’action #BoycottPuma.

Faites preuve de créativité! Apportez des thèmes sportifs à vos actions et partagez-les sur les réseaux sociaux.

Utilisez les hashtags #BoycottPuma et #PumaFam.

  • Organisez une action dans un magasin ou un détaillant Puma

Utilisez le localisateur de magasins Puma ou recherchez Puma sur Google Maps pour trouver des magasins de marque Puma dans votre ville.

 

  •  Marquez un but #BoycottPuma pour les droits des Palestiniens 

Faites une cage #BoycottPuma et marquez un but pour les droits des Palestiniens ou organisez un match de football simulé. Partagez une photo ou une vidéo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottPuma

 

  • Impliquez le monde du sport 

Encouragez les associations sportives locales, les joueurs, les équipes sportives populaires, les clubs de supporters et les tournois sportifs antiracistes à se joindre à des actions avec des photos et des vidéos.

 

  • Possédez-vous des équipements de marque Puma ? Rebaptisez-les ! 

Écrivez « Boycott » au-dessus du logo de l’équipement Puma que vous possédez, ou scotchez simplement le logo Puma. Faites une courte vidéo ou prenez une photo de vous tout en renommant votre équipement Puma et publiez-la sur les réseaux sociaux.

 

 Exemple de tweet :

J'ai acheté du matériel @Puma avant de savoir que Puma soutient les colonies israéliennes illégales sur les terres palestiniennes volées. Cliquez pour tweeter

 

Jusqu'à ce que Puma mette fin à sa complicité dans l'apartheid israélien, je soutiens les équipes palestiniennes appelant à #BoycottPuma et je vais #RebrandPuma. Au revoir #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

 

  • Appelez les équipes sponsorisées par Puma à #BootPuma

Vérifiez si les équipes locales sont sponsorisées par Puma et exhortez-les à abandonner Puma. Contactez-nous pour un exemple de lettre : pacbi@bdsmovement.net.  Prenez une photo avec le maillot de votre équipe tout en tenant une pancarte #BoycottPuma

 

  • Livrez ou envoyez la lettre de 200 clubs palestiniens aux bureaux de Puma 

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, Pérou, Inde, Australie, Singapour, Malaisie, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Hong Kong.

 

  • Organisez une conférence ou un atelier

Impliquez les associations sportives locales dans un événement sur les attaques israéliennes contre les sports palestiniens et la campagne #BoycottPuma. Contactez-nous pour d’éventuels intervenants : pacbi@bdsmovement.net

 

  • Lancez une campagne de désinvestissement

Vérifiez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur dans Puma et demandez-leur de se désinvestir. Contactez-nous pour obtenir de l’aide à ce sujet : pacbi@bdsmovement.net

 

Source : BDS Movement




Atelier BDS à l’Université d’Eté des mouvements sociaux et des solidarités à Nantes le 25 août à 9h30

Le 22 juillet 2021

L’Université d’été des mouvements sociaux et des solidarités aura lieu cette année du 24 au 28 août à Nantes.

BDS France y participera dans cadre d’un atelier consacré au thème BDS (BOYCOTT, DÉSINVESTISSEMENT, SANCTIONS) : PRÉSENTATION ET ENJEUX

Cet atelier est co-organisé avec l’AFPS, Solidaires et la Ferc-CGT.

Ce sera le mercredi 25 août de 9h30 à 11h45 dans la SALLE B (université permanente), 2 bis Boulevard Léon Bureau, 44200 Nantes (deuxième étage du bâtiment).

L’atelier est présenté ici, retrouvez également sa présentation sur le site de l’université d’été.

BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) : Présentation et enjeux

Le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) et son mode d’emploi seront présentés, ainsi que ses enjeux pour les populations palestiniennes et juives israéliennes, pour la solidarité internationale, pour la paix dans le monde, pour la survie du droit international et pour le vivre ensemble dans la justice et l’égalité. Le BDS sera également décrit en tant que type de lutte contemporain.

Porteurs d’activités

  • BDS France
  • AFPS
  • Solidaires
  • Ferc-CGT

Intervenant⋅e⋅s

Alima BOUMEDIENE, BDS France / Mado HERVY, AFPS / Jacky CHATAIGNER, Solidaires / Basile ACKERMANN, Ferc-CGT / Fiona BEN CHEKROUN, coordinatrice de BDS Europe

Objectifs

  • Apports de savoirs théoriques
  • Echanges de savoir-faire et d’expériences
  • Convergence et construction d’initiatives communes
  • Formation pour agir

Documents complémentaires

Consulter le site de BDS France et ceux des autres associations partenaires. Nous présenterons aussi des documents sur notre stand.

Nous répondrons aux questions du public et discuterons avec lui.
Nous vous invitons à participer si vous le pouvez à ce moment fort de la solidarité internationale.

Pour la présentation générale de l’UE cliquez ici

Pour les modalité d’inscription et d’hébergement c’est ici

Puis cliquez sur INSCRIPTION dans la colonne de gauche pour vous inscrire.

Puis en cliquant sur PROGRAMME vous trouverez la totalité du programme de l’Université d’Été.

Nous vous recommandons de participer aux autres activités pour rallier au BDS, qui est plus que jamais nécessaire pour mettre fin à l’impunité de la politique coloniale, d’apartheid et d’épuration ethnique de l’Etat d’Israël, à ses agressions contre le peuple palestinien, à ses violations constantes du droit international et des droits humains.

Il sera possible aussi de suivre l’Université d’Été par Zoom.




[Communiqué BDS France] Solidarité avec le peuple palestinien sur la route du Tour de France

Solidarité avec le peuple palestinien sur la route du Tour de France

Communiqué de la campagne BDS France

Le 19 juillet 2021

Du départ jusqu’à l’arrivée, les drapeaux palestiniens ont fleuri.

La 108e édition du Tour de France se termine aujourd’hui dimanche 18 juillet dans la honte. Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France a été l’occasion pour l’équipe israélienne de faire la promotion d’un État qui pratique l’apartheid à l’encontre de sa population palestinienne. Pour rappel, Sylvan Adams, le propriétaire de l’équipe “Israël Start up Nation”, assumait clairement vouloir promouvoir la marque Israël, dans cette vidéo , et l’on voit bien aujourd’hui, avec l’affaire Pegasus, ce que représente « Israel Start Up Nation »

Heureusement, à chaque étape, la campagne BDS France, avec d’autres groupes, était présente pour porter la contestation de cette présence israélienne et faire fleurir les drapeaux palestiniens (visualisez les différentes mobilisations sur cette carte). Sur les réseaux sociaux, de nombreuses dénonciations de cette opération de propagande ont vu le jour. Cette mobilisation quotidienne est essentielle : elle témoigne que partout la solidarité avec le peuple palestinien se développe.

Bravo à toutes celles et tous ceux dans de nombreuses villes et villages de France  qui ont fait vivre cette lutte pour la justice !

La mobilisation contre le blanchiment de l’apartheid par le sport se poursuit : l’annulation du match de football du 4 août entre le FC Barcelone et le club raciste du Beitar Jérusalem est une belle victoire de la campagne pour le boycott d’Israël.

Mais la pression doit s’amplifier pour imposer l’annulation du “classico des légendes” prévu le 8 août avec les anciennes stars du Barça et du Real de Madrid. Retrouvez ici l’appel à action « Le FC Barcelone a annulé ! Exhortez l’Atlético Madrid et l’Inter Milan à ne pas jouer sous l’apartheid en Israël ». Enfin, deux clubs français, le PSG et le LOSC, ont prévu de jouer le Trophée des champions à Tel Aviv le 1er août. Il faut les pousser à refuser de jouer dans le pays champion de l’apartheid. Agissez en ligne ici !

La campagne BDS France

 




Appel à action pour la Palestine le 17 juillet ! – Non à la participation israélienne au Tour de France 2021

English version below

Bravo à vous qui avez fait fleurir les drapeaux palestiniens sur toutes les étapes du Tour de France contre le blanchiment de l’apartheid israélien par le sport !

Continuons à nous mobiliser :

  • Sur les dernières étapes du tour jusqu’au 18 juillet date d’arrivée
  • Sur les réseaux sociaux particulièrement le 17 juillet à midi pour notre tempête de tweets avec les hashtags #TDF2021 et #IsraelApartheidNation

Pour participer, il suffit de cliquer !

Israël hors du #TDF2021 ! La campagne #BDS dénonce cette opération de propagande honteuse ! #IsraelApartheidNation Le communiqué : bit.ly/3gOJfFl pic.twitter.com/r4jsIBzBbQ Cliquez pour tweeter

Non au blanchiment d’Israël par le sport. #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/EafOK9Vl4B Cliquez pour tweeter

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/1XSjQOKQd0 Cliquez pour tweeter

Le tour de France #TDF2021 ne fera pas détourner l’attention des crimes Israéliens #ApartheidNation pic.twitter.com/r4jsIBzBbQ Cliquez pour tweeter

Pas de maillot jaune mais carton rouge pour #IsraelApartheidNation Pas de participation au #TDF2021! pic.twitter.com/brT4LwyDs2 Cliquez pour tweeter

#IsraelApartheidNation est une tentative de normalisation. La colonisation et l’apartheid ne doivent pas être normalisés #TDF2021 pic.twitter.com/0mhVzS2xaJ Cliquez pour tweeter

Le Tour de France ne réussira pas à détourner l’attention de la colonisation et des crimes israéliens #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/9K3BZusgHF Cliquez pour tweeter

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/I4XFEuixNr Cliquez pour tweeter

L’équipe israélienne du Tour de France ne fera pas oublier le sort des Palestiniens : Gaza, l’occupation, la répression des résistants, la situation des réfugiés #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/F4brSKjIDx Cliquez pour tweeter

Le Tour de France ne doit pas blanchir #IsraelApartheidNation #TDF2021 pic.twitter.com/3i3WpYEEGT Cliquez pour tweeter

Retrouvez notre communiqué ici et suivez BDS France sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram

Pour vos publications, n’hésitez pas à utiliser les visuels ci-dessous.

 

 


Tour de France 2021: Call to action in solidarity with Palestine

No to the Israeli participation to the Tour de France 2021

 

Hail to those who displayed the palestinian flags at every stages of the Tour de France to protest against the use of sports events to whiten Israël’s apartheid.

Let’s keep on mobilizing !

  • For the final stages of the event until the arrival on July 18th
  • On social network, in particular, on July 17th at 12pm  for our tweetstorm using the hashtags #TDF2021 and #IsraelApartheidNation 

 

The #TDF2021 must not be silent about Israeli's oppressions. Boycott #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/BImYMVMgdf Cliquez pour tweeter

The great sporting event #TDF2021 should not be used to conceal palestinians’ oppression. Boycott #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/FZQwryZzCQ Cliquez pour tweeter

This palestinian cyclist will never be able to attend the #TDF2021. No to Tour de France which legitimizes Israeli's apartheid #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/Aozq5R13Gx Cliquez pour tweeter

#TDF2021 Israel start up nation is not a cycling team but a smokescreen to hide Israel's crimes #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/FweOmHW5IH Cliquez pour tweeter

#TDF2021 The cycling team Israel StartUp Nation is a shameful propaganda operation for Israël's apartheid #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/kuXt2yECEv Cliquez pour tweeter

Read our statement  here and follow BDS France on Twitter, Facebook, Instagram

You can use the visuals below.




Puma et le nettoyage ethnique d’Israël à Silwan et Sheikh Jarrah

Le 6 juillet 2021

À quelques kilomètres de là où les Palestiniens luttent pour #SaveSilwan et #SaveSheikhJarrah du nettoyage ethnique progressif d’Israël, Puma maintient son soutien à l’apartheid israélien. Jusqu’à ce que ça s’arrête, nous choisirons #BoycottPuma, pas #PumaFam !

La semaine dernière, des bulldozers israéliens ainsi que des policiers et des soldats israéliens lourdement armés ont pris d’assaut le quartier palestinien de Silwan à Jérusalem-Est occupée, lors de la dernière série de démolitions de maisons palestiniennes par l’apartheid israélien.

A Silwan, tout comme à Sheikh Jarrah et dans toute la Palestine historique, Israël mène depuis des décennies une politique de nettoyage ethnique progressif par l’expansion des colonies. Dans le même temps, il réprime violemment les Palestiniens qui tentent de sauver leurs maisons et leurs moyens de subsistance.

Qu’est-ce que Puma a à voir avec ça ? 

Juste au nord de Silwan et Sheikh Jarrah se trouve un terrain officiel de l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA comprend un certain nombre d’équipes et de terrains dans des colonies israéliennes illégales qui forcent les familles palestiniennes à quitter leurs maisons. Puma est le sponsor principal de l’IFA. Non seulement cela, mais à un peu plus d’1 km se trouve un point de vente de luxe du distributeur exclusif de Puma en Israël, Factory 54, construit sur un terrain occupé en violation du droit international.

Lorsque des entreprises internationales comme Puma prêtent leur image de marque pour couvrir l’apartheid israélien et le colonialisme de peuplement, cela permet à Israël de poursuivre son nettoyage ethnique progressif des Palestiniens autochtones.

Dites à Puma : Soutenir l'apartheid israélien et le nettoyage ethnique donne une très mauvaise image. Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Puma sait que ce qu’il fait est mal. Récemment, Puma a été surpris en train de mentir, encore une fois, à ses propres partenaires commerciaux et ambassadeurs. Puma a faussement affirmé qu’il parrainait l’Association palestinienne de football dans le but de saper la campagne croissante de boycott et d’apaiser les inquiétudes justifiées concernant le soutien de Puma à l’apartheid israélien.

Dites à Puma : Au lieu de mentir et de limiter les dégâts, arrêtez de soutenir l'apartheid israélien ! Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Les athlètes vedettes défendent les droits des Palestiniens en nombre sans précédent et des équipes depuis l’Asie jusqu’en Europe abandonnent Puma. Il est grand temps que Puma fasse ce qu’il faut et mette fin à son soutien à l’apartheid israélien en abandonnant l’Association israélienne de football.

Agissez pour le 16e anniversaire du mouvement BDS. Rejoignez la campagne #BoycottPuma.

Source : BDS Movement

 




APPEL A ACTION ! – Israël hors du tour de France !

Pour la deuxième année consécutive, Israël participera au tour de France pour donner une bonne image. Pourtant Israël ne respecte pas le droit international, continue à occuper, opprimer, enfermer les palestiniens et les palestiniennes. Pour lutter contre cette nakba qui dure depuis 73 ans, nous soutenons la campagne BDS et nous appelons au boycott de cet état qui impose l’apartheid au peuple palestinien, ainsi que de nombreux autres crimes contre l’humanité.

Aujourd’hui, nous sommes mobilisés contre la participation d’Israël au Tour de France car nous refusons que les compétitions sportives soient instrumentalisées à des fins de propagande.

Nous vous invitons à rejoindre nos deux actions sur Twitter mercredi 23 juin et samedi 26 juin à midi

N’hésitez pas à relayer les tweets de BDS France et à cliquer ci-dessous sur les messages prêt-à-tweeter avec les #IsraelApartheidNation #TDF2021

1.

Pas de maillot jaune mais carton rouge pour #IsraelApartheidNation Pas de participation au #TDF2021 ! https://bit.ly/3gOJfFl  Je tweete ceci

2.

#IsraelApartheidNation est une tentative de normalisation. La colonisation et l’apartheid ne doivent pas être normalisés #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X Je tweete ceci 

3.

La fête du #TDF2021 ne doit pas occulter l’oppression des palestiniennes. Boycott #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl  Je tweete ceci

4.

#IsraelStartupNation n’est pas qu’une équipe de cyclisme c’est un paravent pour cacher les crimes israéliens. #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl Je tweete

5.

La normalisation par le sport de #IsraelApartheidNation n’est pas acceptable. #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X Je tweete ceci

6.

Le #TDF2021 ne doit pas rouler pour l’apartheid israélien. Boycott sportif pour l’équipe #IsraelApartheidNation qui représente un état criminel https://bit.ly/3gOJfFl Je tweete ceci

7.

Israël hors du #TDF2021 ! La campagne #BDS dénonce cette opération de propagande honteuse ! #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X  Je tweete ceci 

8.

Le Tour de France ne doit pas blanchir #IsraelApartheidNation #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

9.

Le Tour de France ne doit pas devenir un instrument des politiques israéliennes #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X Tweet

10.

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

11.

Le Tour de France ne réussira pas à détourner l’attention de la colonisation et des crimes israéliens #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl Tweet

12.

Au Tour de France 2020, le drapeau israélien ne fera pas oublier le drapeau palestinien #IsraelApartheidNation  #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X  Tweet

13.

L’équipe israélienne du Tour de France ne fera pas oublier le sort des Palestiniens : Gaza, l’occupation, la répression des résistants, la situation des réfugiés #TDF2021 #IsraelApartheidNation  https://bit.ly/3gOJfFl Tweet

14.

Pour gagner contre les opérations de propagande israélienne, un bon moyen : Boycott, Désinvestissement, Sanctions #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X  Tweet

15.

Soutien total au boycott sportif de l’état colonial #IsraelApartheidNation #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

Vous pouvez également illustrer vos tweets avec les visuels que vous trouverez ici.




La campagne BDS France mobilisée ce 19 juin 2021 : AXA, PUMA cessez de soutenir l’apartheid israélien !

Contre la complicité d’AXA et de PUMA vis-à-vis de la colonisation et de l’apartheid israéliens, la campagne BDS France s’est mobilisée dans plusieurs villes le 19 juin 2021.

L’équipementier sportif PUMA sponsorise l’Association israélienne de football, (IFA) dont 6 clubs se trouvent dans les colonies israéliennes illégales implantées en Cisjordanie, territoire palestinien occupé. Ainsi, les colons sont sponsorisés par PUMA tandis que l’armée israélienne n’hésite pas à tirer sur des joueurs de football palestiniens, à détruire les stades et à anéantir toute perspective de carrière pour les jeunes sportifs palestiniens.

La compagnie d’assurance AXA investit dans quatre banques israéliennes impliquées, selon l’ONU, dans la colonisation israélienne en finançant des entreprises et des organes gouvernementaux israéliens qui participent à l’occupation de la Palestine.

Boycotter PUMA et AXA, c’est agir en solidarité avec la lutte des Palestiniennes et des Palestiniens pour la justice, la liberté et l’égalité.

Retour en images sur la journée d’action nationale du 19 juin…

Les militantes et militants aixois ont bravé la chaleur pour distribuer plusieurs centaines de tracts et informer les passants sur la campagne BDS et la complicité d’AXA et de PUMA vis-à-vis de l’apartheid israélien.

 

A Strasbourg, les activistes se sont mobilisés pour sensibiliser la population, et ont permis aux passants de signer des cartes à envoyer au PDG de PUMA pour lui demander de cesser de sponsoriser l’apartheid et la colonisation.

 

A Paris, une action a eu lieu devant le magasin PUMA parisien, lors de laquelle les militantes et militants ont pu distribuer des tracts et informer les passants sur la campagne et le boycott de PUMA et d’AXA.

 

Les militantes et militants rennais ont installé dans leur ville un stand d’information quant aux campagnes de boycott de PUMA et d’AXA, et ont effectué un travail de sensibilisation auprès de la population.

 

C’est sur la place Bellecour que les militantes et militants lyonnais ont distribué des  tracts et ont profité du bon accueil des passants pour les sensibiliser.

 

A Orléans, une action d’information a eu lieu devant des magasins de chaussures revendeurs de PUMA.

 

A St Etienne, les militantes et militants ont réalisé une action informative sur AXA, dans le cadre de leur participation à la projection du film d’Hassane Mezine, “Fanon, hier aujourd’hui”.

Continuons à agir en solidarité avec les Palestiniennes et Palestiniens et pour la fin de la complicité d’AXA et de PUMA vis à vis de l’apartheid israélien !

 

 

 

 




Participation de BDS à la « course pour la Palestine » de Fontenay-Sous-Bois

Compte-rendu d’action à FontenaySousBois le 13 juin 2021

Le 13 juin 2021, BDS a participé à une formidable initiative organisée par un collectif d’habitants de Fontenay, autour de la solidarité avec la Palestine. Étaient également présentes l’AFPS, De l’eau potable pour Gaza et l’UJFP. Un groupe d’une trentaine de personnes venues en famille avec leurs enfants ont couru ou roulé à vélo ou à trottinette, très bien encadrés, suscitant la sympathie de nombreux habitants croisés en chemin,  avec des cartes de la Palestine de 1914, 48, 67 et 2021 et ont été accueillies à l’arrivée par des élu.e.s, qui ont affiché solennellement ces cartes sur un panneau. Des prises de parole ont eu lieu, une militante est intervenue pour BDS, ce qui a suscité un engouement certain pour notre stand, puisque beaucoup de personnes sont venues nous demander des informations, notamment sur la campagne et le boycott Puma et AXA, et sont reparties avec beaucoup de documentation. Nous avons également vendu beaucoup de drapeaux et de T-shirts. À la suite de cela, nous avons vu se multiplier les personnes -dont de nombreux jeunes- avec T-shirt BDS sur la place (y compris les organisateurs !), et plusieurs personnes ont manifesté leur volonté de rejoindre l’action !

 




Mobilisations à Lyon et Paris en solidarité avec les Palestinien.ne.s en grève

Le 18 mai 2021

Pour soutenir les Palestinien.ne.s dans leur lutte et dans la grève générale qu’ils et elles ont mené ce 18 mai 2021, des mobilisations ont eu lieu à Lyon et Paris.

A Paris, des militant.e.s de la Campagne BDS France, de la FERC-CGT et de la CNT et avec le soutien de Solidaires se sont rassemblé.e.s pour une initiative symbolique en solidarité avec la grève en Palestine occupée.

 

 

 

Intervention de Basile Ackermann pour la FERC-CGT dans le cadre de cette mobilisation

 

A Lyon, une action symbolique a également été menée.

Retrouvez également le communiqué de Solidaires, « Solidaires avec la grève générale en Palestine »

 




“She moves us”. Mais Puma participe à l’oppression des femmes palestiniennes. 

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 7 mars 2021

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, alors que Puma lance sa campagne de marketing «She Moves Us» tout en soutenant l’apartheid israélien, les femmes palestiniennes et du monde entier qui évoluent dans le milieu du sport répondent avec #SheBoycotts.

Aujourd’hui, Journée internationale des droits des femmes, Puma lance «She Moves Us», une campagne de marketing pour «célébrer les femmes qui ont fait avancer la culture et le sport».

Cependant, Puma soutient les colonies israéliennes illégales obligeant les femmes palestiniennes et leurs familles à quitter leurs maisons. “She moves us” (elle nous fait bouger), mais Puma soutient l’occupation militaire israélienne qui empêche les athlètes palestiniennes de se rendre aux matchs. Elle nous fait bouger, mais Puma soutient l’apartheid israélien, y compris l’apartheid médical refusant des millions de vaccins aux Palestiniens pendant une pandémie. 

Rejoignez-nous pour célébrer les femmes palestiniennes dans le sport. Partagez la vidéo d’athlètes palestiniennes, dont une joueuse de l’équipe nationale féminine de football, appelant à boycotter Puma jusqu’à ce qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Agissez: dites à Puma que son soutien de l’apartheid israélien opprime les femmes palestiniennes

Vous pouvez tweeter : #SheMovesUs, mais @PUMA soutient l'apartheid israélien qui opprime les Palestinien.ne.s, en particulier les femmes. À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, rejoignez #SheBoycotts. Choisissez #BoycottPuma, pas… Cliquez pour tweeter

Des sportives du monde entier rejoignent leurs collègues palestiniennes, notamment une professeure de yoga en France, des danseuses acrobatiques en Italie, des cyclistes au Royaume-Uni et des coaches de course à pied aux États-Unis. Elles demandent à Puma de mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien qui sépare les familles palestiniennes, démolit les maisons palestiniennes et font sortir les enfants palestiniens de leurs lits lors de raids nocturnes.

Partagez la vidéo de ces femmes issues du milieu du sport et rejoignez  #SheBoycotts.

Agissez: dites à Puma qu’on ne peut pas promouvoir l’égalité des sexes et aider à l’émancipation de certaines femmes tout en soutenant l’apartheid israélien qui opprime des millions de Palestiniennes.

Vous pouvez tweeter : #SheMovesUs mais @PUMA soutient l'apartheid israélien qui opprime des millions de Palestiniennes. Les femmes dans le sport se joignent aux athlètes palestiniennes pour #SheBoycotts lors de l'# IWD2021 Choisissez #BoycottPuma, pas… Cliquez pour tweeter

Vous pouvez également enregistrer votre propre vidéo et la partager sur les réseaux sociaux avec les hashtags #SheMovesUS et #SheBoycotts. Assurez-vous de taguer @Puma.

Source : BDS Movement

 

 

 

 




La Semaine contre l’Apartheid Israélien (IAW) ; de quoi parle t-on?

Lancée en 2005, à Toronto par des étudiant-e-s arabes, la semaine contre l’apartheid israélien (IAW) est aujourd’hui un important événement international en solidarité avec la Palestine qui à l’origine visait à parler de la Palestine dans les universités, campus, etc.

Depuis 2005, la semaine contre l’apartheid israélien (IAW) a lieu dans plus de 200 universités et villes partout dans le monde. Des projections de films, des conférences et des actions sont mises en place durant cette semaine en vue :

 – d’alerter l’opinion publique sur le projet colonialiste en cours d’Israël et sur sa politique d’apartheid vis-à-vis du peuple palestinien

– d’accroitre le soutien à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), initiée par les Palestinien-ne-s dans leurs luttes pour la justice et la liberté.

Depuis deux ans, l’enjeu est également de (re)créer des liens avec les mouvements/ les luttes anti racistes dans un contexte de luttes mondiales contre les oppressions systémiques (capitalisme/patriarcat/(néo)colonialismes) que combattent également les Palestinien-ne-s.

L’IAW procure une opportunité pour mettre en réseau et renforcer les liens entre la lutte de libération des Palestiniens/ Palestiniennes et d’autres luttes contre toutes formes d’oppressions systémiques.

En 2021, comme tous les ans depuis 2005, nous allons à nouveau unir nos voix pour dénoncer l’apartheid. Pendant la semaine du 14 mars au 21 mars 2021, nous allons organiser une série d’actions et d’événements tels que des vidéos réunissant des personnes influentes dans leurs combats contre les mécanismes d’oppressions, des webinaires, des manifestations virtuelles….

Et c’est Angela Davis qui a lancé cette édition 2021 dans cette vidéo

Le racisme, la discrimination, la xénophobie et l’inégalité continuent d’augmenter à travers le monde.

Nous avons vu comment des millions de personnes autour du monde ont occupé les rues pour protester contre le racisme systémique, les violences patriarcales, l’injustice climatique, l’austérité néolibérale, et l’inégalité économique, parmi d’autres oppressions qui continuent de nous asphyxier. Ces manifestations pour une justice si longtemps déniée nous ont incité à continuer de résister à l’injustice, à continuer de rêver de liberté, et à continuer de réclamer nos droits, dans un front mondial uni contre le racisme et les oppressions.

Maintenant plus que jamais, nous avons besoin que toutes nos voix s’unissent à travers le monde pour mettre fin au racisme, au colonialisme et à l’apartheid.

La Palestine reste un terrain d’expérience central pour la répression mondiale. Le régime d’apartheid israélien teste ses idéologies militaristes et racistes, ses outils de surveillance et ses armes d’oppression et de domination raciale sur le corps des Palestiniens et des Palestinien-ne-s et leur société pour les exporter dans le monde comme « testés sur le terrain ». Ces outils finissent par aggraver l’oppression militarisée et raciale dans de nombreux pays à travers le monde, de la forteresse d’Europe aux Etats Unis, de l’Inde au Myanmar, du Brésil et du Honduras au Sud Soudan et au Rwanda, et bien au-delà.

Ces 17 dernières années, l’IAW s’est organisée à travers la planète pour protester contre certaines de ces injustices et pour défendre la liberté, la justice et l’égalité comme faisant partie de la lutte pour parvenir à notre justice indivisible. Continuons de tisser des réseaux toujours plus puissants d’espoir et de solidarité mutuelle et entrecroisée. Ensemble, personne ne peut nous arrêter.

#UnitedagainstRacism

Restez connecté-e-s!

 

Plus d’informations sur la page Facebook d’Israeli Apartheid Week – France

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et texte qui dit ’(ISRAELI APARTHEID WEEK) SEMAINE INTERNATIONALE CONTRE L'APARTHEID ISRAELIEN EDITION 2021 "De la Palestine la France, nous lutterons contre toutes formes d'oppressions!" DU 14 MARS AU 21 MARS Manifestationsvirtuelles Réalisations de Mise MeenpaceI... en RESTEZ CONNECTÉ-E-S! #UNITEDAGAINSTRACISM RETROUVEZ TOUTES LES INFOS SUR LA PAGE FB IAW-FRANCE BDS:’