Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Un appel de Gaza : soutenez notre droit à la vie !

Un appel de Gaza : soutenez notre droit à la vie !

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

(Publié le 5 juillet 2014) – Depuis le 12 juin 2014, Israël a lancé une attaque abominable contre Gaza et contre la Cisjordanie. Jusqu’à présent, il a effectué plus de 100 frappes aériennes contre des cibles civiles dans Gaza. Neuf civils palestiniens, dont trois femmes et deux enfants, ont été blessés par des éclats d’obus, et trois civils, dont deux enfants, ont été blessés par des éclats de verre. En plus, trois civils ont subi des ecchymoses. Par ailleurs, un poulailler, des serres, une maison de campagne, deux hangars pour le fourrage et pour les moutons ont été démolis, et 3000 poussins ont péri. Les forces navales israéliennes continuent de prendre pour cibles les pêcheurs palestiniens dans les eaux de Gaza. Par conséquent, Israël est en train d’aggraver encore la situation des Palestiniens dans Gaza, qui sont sous un siège militaire brutal de plus de sept ans, et qui se poursuit toujours.

Récemment, depuis l’annonce de l’enlèvement de trois colons israéliens le 12 juin, et alors qu’il n’existe aucune preuve que ce soit une opération du Hamas ou même palestinienne, la population de la bande de Gaza continue, comme c’est caractéristique actuellement, de payer le prix et d’essuyer le feu de la politique d’Israël, une politique qui tourne autour de la dissuasion et du châtiment. Au cours des dernières semaines, Israël a lancé, violemment et intensivement, une série de frappes aériennes contre la Bande alors qu’il avait déjà lancé la plus grande répression contre la Cisjordanie occupée de ces dix dernières années, tuant neuf Palestiniens (dont trois de Gaza), sans parler de la mise en détention de plus de 500 membres présumés du Hamas, fouillant 1300 maisons, immeubles, et sites de Cisjordanie. En plus de ce crime atroce de l’enlèvement et de la mise à mort par le feu du jeune Palestinien, Mohammed Abu Khudair, à Jérusalem, par des colons israéliens.

Israël maintient un blocus total, moyenâgeux, sur la bande de Gaza, isolant celle-ci du monde extérieur. En ce moment, ce sont plus de 15 000 malades palestiniens qui attendant avec angoisse de pouvoir partir de Gaza pour être soignés, en passant par le passage frontalier avec l’Égypte.

Pendant ce temps, les États-Unis continuent d’assurer un soutien décisif, militaire, économique, diplomatique et même médiatique et idéologique, à ces crimes. Les USA continuent de « récompenser » Israël avec leurs six milliards de dollars des contribuables. Pour le régime d’apartheid israélien, ceci est reçu comme un feu vert pour lâcher la quatrième puissance militaire contre nous et « faire ce qu’elle a de pire » contre notre population civile, dont plus de la moitié sont des enfants et plus des deux tiers, des réfugiés inscrits aux Nations-Unies.

Parce que la punition collective est un crime de guerre en vertu des Conventions de Genève, nous exhortons la communauté internationale à faire pression sur Israël pour qu’il cesse ses agressions armées tous azimuts contre la population de Gaza tout entière et ouvre de façon permanente le passage frontalier de Rafah, seul port de voyage de la bande de Gaza assiégée, et à répondre à notre appel aux boycotts, désinvestissements et sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il se soumette au droit international.

Nous, militants BDS de Gaza et de la Campagne des étudiants de Palestine pour le boycott universitaire d’Israël (PSCABI), saluons nos sympathisants partout dans le monde, et nous vous appelons à vous tenir du bon côté de l’histoire, et à soutenir notre lutte pour la liberté, la justice et l’égalité.
Source AIC : http://www.alternativenews.org/english/index.php/politics/activism/8264-a-call-from-gaza-support-our-right-to-life

Traduction : JPP pour la CCIPPP et BDS France

Previous post

Mobilisations contre le Mur de l'apartheid et pour BDS

Next post

Des actions BDS efficaces plus importantes que jamais pour soutenir Gaza et faire rendre des comptes à Israël