Strasbourg: mobilisation BDS le 16 février

«Nous vous invitons à faire pression sur les radiotélévisions et les artistes européens, en particulier FR2 et les chanteurs et interprètes français, afin qu’ils retirent leur participation au concours de l’Eurovision 2019 qui doit se tenir en Israël»

(Tract #BoycottEurovision diffusé place Kléber le 16 février 2019)

Mobilisation BDS aujourd’hui 16 février à Strasbourg. Voir le reportage avec beaucoup de photos montrant bien notre action. Nous étions une dizaine du comité BDS67 et avons beaucoup discuté avec les passants, distribué des tracts contre l’Eurovision 2019 en Israël, des infos sur BDS France (le 4 pages de présentation), sur nos campagnes (Eurovision et AXA) et nos principes (Charte des principes de BDS).

Excellent  accueil du public !




#BoycottEurovision – au fil du festival court-métrage Clermont-Fd

Une quinzaine de militants AFPS 63-BDSF 63 ont participé à deux actions Eurovision durant la fin de la semaine du festival international du court métrage de Clermont-Ferrand : le 6 février à l’entrée de la séance ciné-conférence-débat « histoire du cinéma palestinien » ( avec 200 personnes), et le 8 février à l’entrée de la séance « Israël-Nadav Lapid» (une vingtaine de spectateurs) puis devant l’entrée principale du festival.

  

Plus de 750 tracts contre l’Eurovision 2019 en Israël ont été distribués aux nombreux festivaliers, dont la plupart acceptaient le tract et certains nous remerciaient chaleureusement. Une trentaine de personnes ont accepté de se faire prendre en photo devant notre décor contre l’Eurovision et l’apartheid, dont un conseiller municipal.

Ainsi, au cours de 12 actions Eurovision depuis novembre 2018, nous avons distribué  4.000 tracts (1.500 au festival), et photographié environ 250 personnes pour notre album facebook, dont 6 élu-e-s de 4 villes.




Tours: Action contre l’Eurovision en Israël

Nous avons réalisé une nouvelle action « Eurovision » samedi dernier 9 février sur la place du marché des Halles. Cette action trouve son originalité dans le fait qu’elle a été précédée d’un communiqué de presse, signé par plusieurs organisations, dont : les 2 associations Palestine du 37, PC, PG, PCOF, FI, NPA, Solidaires. Nous nous sommes réjouis de ce soutien publique à BDS, c’est une première à Tours, soutien obtenu il est vrai après quelques échanges argumentés et insistants, et après un bon travail de notre équipe BDS.
Si certaines de ces organisations n’ont pas envoyé de représentants à ce rassemblement, une quinzaine de militants étaient au Rv, ce qui nous a permis de distribuer près de 500 tracts, bien accueillis dans l’ensemble.
Nous avions prévu de rencontrer France 3 dont les bureaux se trouvaient à proximité, mais malgré une demande de RV 4 jours avant, les portes étaient closes. La couverture médiatique a été assez réduite : Les média auxquels nous avions envoyé le communiqué de presse ont fait peu état de ce rassemblement, avant comme après, ce qui n’est pas véritablement étonnant de la part de la Nouvelle République qui préfère rester silencieuse sur BDS, même si une journaliste est venue nous rencontrer.
Coordination BDS 37



Action #AXA à Marseille

« AXA, n’assurez pas l’apartheid israélien ! »

Vendredi 8 février les militantes et militants de BDS France Marseille ont fait le tour des agences AXA dans le centre ville.

200 tracts ont été distribués, et l’accueil a été globalement positif !




#BoycottEurovision – Ouverture festival court-métrage Clermont-Fd

Douze militants AFPS 63-BDSF 63 étaient présents vendredi 1er février devant l’entrée de la maison de la culture de Clermont-Ferrand pour l’ouverture du festival international du court métrage. Environ 800 tracts ont été distribués avec entre autres slogans « Non à l’Eurovision en Israël, État d’Apartheid » ou « Israël, derrière la culture les massacres » et c’est en passant devant une haie de militants que le maire et quelques conseillers municipaux de la ville ont reçu notre tract dénonçant l’apartheid. Le public a été dans son ensemble réceptif. Une dizaine de personnes ont accepté de se faire prendre en photo devant notre décor contre l’Eurovision et l’apartheid, dont une élue municipale, pour notre album Facebook (dans lequel nous avons maintenant un maire et 4 conseillers, de 3 villes du 63).

Même s’il est difficile de mesurer l’impact réel de cette 10ème action Eurovision 63, elle était importante car on sait que la soirée d’ouverture du festival accueille élus, journalistes, réalisateurs, personnes venues d’ailleurs …. Donc un public que l’on ne touche pas directement en temps normal.




Nouvelle action Eurovision à Clermont-Fd

Le 26 janvier 2019, onze militant-e-s AFPS 63 et BDSF 63 ont effectué une 9ème action Eurovision, depuis le 30 novembre 2018.
Ils ont distribué dans le froid environ 500 tracts aux passants devant le centre commercial Jaude 2 à Clermont-Fd. Plusieurs discussions intéressantes, une promesse d’adhésion, et 12 citoyen(ne)s -dont un conseiller municipal- ont offert leur photographie pour notre album facebook !



Tours: mobilisation contre l’Eurovision en Israël

Compte-rendu de nos interventions de ces dernières semaines à propos de l’Eurovision.
– Lycées : nous avons distribué 700 tracts dans 4 lycées, à la sortie du midi ou du soir. C’est la 1ère fois que nous nous adressions à ce public. L’accueil a été assez diversifié, entre indifférence, curiosité, et quelquefois un réel intérêt. Les 4 cartes toujours un outil essentiel.

– Marché de St Paul à Tours et marché de St Pierre des corps. 700 tracts distribués sur les 2 marchés, un accueil intéressant, en dehors de quelques sionistes virulents.

Nous ne sommes pas encore intervenus devant France 3, dont les bureaux ne sont guère accessibles de la rue.
Il nous est apparu qu’une visite à FR3 (+ le marché situé à côté) pouvait être l’occasion de mobiliser des organisations locales, choisies dans la liste des organisations nationales qui ont signé l’appel du CNPJDPI.

Onze organisations locales ont été contactées : PCF-MJCF-PG-EELV-NPA-PCOF-SNES/FSU-SOLIDAIRES-ATTAC, ainsi que l’AFPS locale et l’UJFP.



Manifestation devant « Destination Eurovision » – la Finale

Le 26 janvier 2019, à l’appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, de la Campagne BDS France-Paris,et d’autres organisations nous étions une vingtaine de militantEs et avons déployé deux banderoles devant le studio 210 de France Télévisions pour demander à la chaîne de télévision publique ainsi qu’au gagnant de la finale que l’Eurovision ne se passe pas à Tel-Aviv.

Dans le tract distribué au public de la file d’attente nous affirmons :

Pas en Israël !

Nous demandons à France-Télévisions de tout faire pour que l’Eurovision se passe dans un autre pays ! Il est encore temps de choisir une autre destination !

Et si l’Eurovision devait malgré tout se passer en Israël, il faut que France-Télévisions renonce à y envoyer un candidat français, comme les fédérations sportives françaises refusèrent d’aller jouer sur les terrains sud-africain pendant l’apartheid.

Source

Signez la pétition




La finale de « Destination Eurovision » perturbée par des militants LGBT et de la Campagne BDS France

Le 28 janvier 2019

Comme lors de l’intervention du samedi 19 janvier 2019 dont l’écho médiatique a été important des opposant-e-s à la tenue en Israël de l’Eurovision 2019 ont samedi 26 janvier perturbé le bon déroulement de la finale de la sélection de la ou du candidat-e qui représentera la France.

Mais cette fois le staff qui organisait la cérémonie, échaudé par la manifestation du samedi précédent, était sur les dents !

Le service de sécurité a été renforcé : téléphones portables interdits dans la salle, portique de sécurité, fouille au corps avec palpation de la poitrine pour les femmes, et une vingtaine de personnes ont été arrêtées avant qu’elles aient pu perturber la cérémonie à leur tour. Malgré ce dispositif des militants ont réussi à faire entrer des pancartes et drapeaux palestiniens dans la salle d’enregistrement pour appeler au boycott de la tenue de l’Eurovision dans L’État d’apartheid israélien.

Et deux militants du collectif LGBT pour la Palestine et de la Campagne BDS France à Paris ont réussi à monter sur scène et se sont positionnés à côté du présentateur Garou et de l’artiste Chimène Badi avant d’être délogés par le service d’ordre. Ils tenaient des pancartes « Non à l’Eurovision 2019 en Israël » et « Ne chantez pas pour l’apartheid israélien » puis ils ont subi des propos homophobes proférés par la police tandis qu’un autre militant a subi des propos racistes.

Ceci a contraint France Télévisions à censurer ce passage en effectuant une coupe à la 6:52 minutes, cette finale étant retransmise en léger différé.

En même temps à l’extérieur des militants du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) et de la Campagne BDS France, co-initiateurs du site et de la pétition manifestaient avec banderoles et tracts.

Le candidat de la France a été élu, mais nous sommes déterminés à continuer de participer activement à la campagne internationale contre l’Eurovision 2019 à Tel Aviv et au rejet de toute tentative de blanchiment des crimes de l’Etat israélien.

La Campagne BDS France Paris




Devant FR3 Strasbourg: Non à l’Eurovision dans un état d’apartheid

Après être intervenus au centre de Strasbourg le 12 janvier pendant 2 heures, nous nous sommes retrouvé-e-s ce vendredi 24 janvier devant FR3 à Strasbourg pour dénoncer la tenue de l’Eurovision 2019 en Israël.

Nous avons distribué des tracts et  lancé  des slogans: « Non à l’Eurovision 2019 en Israël » , »A bas l’apartheid », « FR3 complice de l’État d’apartheid israélien »

Deux employés sont venus nous parler: nous avons expliqué la campagne, donné les documents que nous avions (lettre à la Présidente de France-Télévision, tract BDS). Nous leur avons donné plusieurs documents  pour  qu’ils les  diffusent à leurs collègues. Le message est passé, ce fut positif!




La Campagne Eurovision à l’AG de l’UD CGT 63

Un militant AFPS 63 et BDSF 63 a été invité à présenter la Campagne Eurovision à l’AG de l’UD CGT 63, réunissant plus de 100 syndicalistes le 18 janvier 2019.
Le contexte de l’Eurovision, de l’apartheid en Israël et de la colonisation de la Palestine, et la Campagne lancée en France par 75 organisations (dont l’UD CGT 63), ont été rappelés, et un tract explicatif a été mis à disposition des participants.
Puis, à la pause café, 35 participants (dont une large partie du bureau de l’UD) ont partagé leur photo pour l’album BoycottEurovision2019 de la page Facebook de l’AFPS 63 . Ce qui porte notre album à plus de 200 personnes.
Par ailleurs, une vingtaine de cartes postales à envoyer au président d’AXA France pour le désinvestissement des banques israéliennes et de l’industriel de l’armement Elbit System ont été prises par des militants de l’AG.



Action BDS lors de l’émission « Destination Eurovision », en direct sur France 2 : Pas de service public au service de l’apartheid israélien !

20 janvier 2019

Samedi soir 19 janvier avait lieu la retransmission en direct sur France 2 de la seconde demi-finale de l’émission Destination Eurovision, destinée à sélectionner l’artiste qui représentera la France au concours de l’Eurovision 2019 prévue à Tel Aviv, en mai prochain.

Des militant·e·s de la Campagne BDS France à Paris sont intervenu·e·s sur le plateau brandissant des affiches « Non à l’Eurovision 2019 en Israël », « Pas d’Eurovision pour l’apartheid israélien ! », « Ne chantez pas pour l’apartheid israélien », « Solidarité avec le peuple palestinien ! », « Free Palestine ! BDS ! », « Boycott Israël Apartheid ».

Cette action non-violente, qui n’a pas suscité d’hostilité marquée de la part du public, avait pour objectif de :

  • Protester contre l’organisation de l’Eurovision 2019 dans l’État d’apartheid israélien. Israël utilise la culture pour blanchir son image, pour occulter ses crimes et sa politique d’occupation, de colonisation et d’apartheid vis-à-vis du peuple palestinien. Plus particulièrement dans le contexte actuel d’une colonisation illégale grandissante en Cisjordanie occupée et des Marches du Grand Retour à Gaza, où l’armée israélienne tue et blesse grièvement à balles réelles des Palestinien.ne.s non armé·e·s, qui manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits fondamentaux, chaque semaine depuis plusieurs mois.
  • Exhorter la direction du groupe de télévision publique France Télévisions en tant que diffuseur et membre de l’Union Européenne de Radio-télévision à ne pas diffuser le concours et à déplacer son organisation dans un autre pays. Dans un communiqué envoyé à 20 Minutes, France Télévisions rappelle que « l’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale unique et ouvert à une très grande diversité artistique. La musique, qui n’a pas de frontière, en est son essence, avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble. » Or comment peut-on s’exprimer ainsi alors que l’Etat destiné à accueillir l’Eurovision pratique l’apartheid, exclue la population autochtone palestinienne, contrevient à la « Charte d’éthique » dont se réclame France Télévisions qui vise entre autres à « contribuer au respect des droits de la personne, notamment de sa dignité, et la lutte contre les discriminations » et à la « promotion du vivre ensemble » (décembre 2017). Nous avions adressé un courrier dans ce sens à Madame la Présidente Directrice Générale Delphine Ernotte, aux membres du conseil d’administration et du comité d’éthique, resté sans réponse à ce jour.
  • Appeler les artistes candidate·s à l’émission Destination Eurovision, le jury, et le chef de la délégation française à l’Eurovision Steven Clerima à se retirer de ce concours.

L’action a été remarquée par de nombreux médias (dont Le Parisien, RTL, 20 minutes, Yahoo, Télé-Loisirs …)*

La Campagne BDS France dénonce également les honneurs réservés à l’artiste israélienne Netta Barzilai. Véritable ambassadrice culturelle du régime israélien d’occupation et d’apartheid, la chanteuse représentante d’Israël gagnante de l’Eurovision 2018 participe activement aux efforts de propagande du gouvernement de Netanyahou.

Cette action s’intègre dans la campagne internationale initiée par les artistes et journalistes palestiniens ainsi que l’organisation palestinienne PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel), qui appellent au boycott de l’Eurovision 2019 s’il est organisé par Israël. Cette initiative est soutenue par plus de 140 artistes internationaux parmi lesquels le dessinateur français Tardi, le réalisateur Alain Guiraudie, le bassiste de Pink Floyd Roger Waters, ou le réalisateur britannique Ken Loach. De nombreuses mobilisations ont lieu en Europe et dans plusieurs villes de France.

 

Dernièrement, la Campagne BDS France a co-initié une pétition nationale soutenue par soixante-quinze organisations.

La Campagne BDS France reste déterminée à continuer d’intervenir contre toute tentative de blanchiment de l’apartheid israélien !

La Campagne BDS France Paris

————————————————–

*Revue de presse non exhaustive

20 minutes https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2431143-20190119-destination-eurovision-opposants-tenue-eurovision-israel-montes-scene-direct

Yahoo Actualités https://fr.news.yahoo.com/destination-eurovision-perturb%C3%A9e-opposants-%C3%A0-isra%C3%ABl-230312422.html

Le Huffington Post https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/19/destination-eurovision-le-plateau-investi-en-direct-par-des-opposants-a-la-tenue-de-lemission-en-israel_a_23647359/

Télé Loisirs https://www.programme-tv.net/news/evenement/destination-eurovision-2019/223725-destination-eurovision-des-militants-contre-la-tenue-du-concours-en-israel-envahissent-le-plateau-video

Le Parisien http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/destination-eurovision-perturbee-par-des-opposants-a-israel-20-01-2019-7992426.php

RTL France https://www.rtl.fr/culture/medias-people/destination-eurovision-des-militants-contre-l-eurovision-en-israel-font-irruption-7796282166

Europe 1 https://www.europe1.fr/medias-tele/destination-eurovision-des-opposants-a-leurovision-en-israel-envahissent-le-plateau-en-direct-3841919

Metly https://www.melty.fr/destination-eurovision-2019-des-opposants-au-deroulement-de-l-eurovision-en-israel-interrompent-l-emission-photos-a669786.html

JeanMarcMorandini.com http://www.jeanmarcmorandini.com/article-389595-la-reponse-de-france-2-aux-manifestants-qui-ont-envahi-hier-soir-en-prime-en-direct-le-plateau-de-destination-eurovision-video.html

Pure Médias http://www.ozap.com/actu/incident-dans-destination-eurovision-2019-des-manifestants-envahissent-la-scene-en-direct/573591




La Campagne Eurovision devant FR3 Auvergne

Dix neuf militant-e-s d’un collectif AFPS 63, BDSF 63, Amis Monde Diplomatique 63, Amis Temps des Cerises, CGT-UD 63, LDH Clermont-Riom, MRAP 63, NPA 63, PCF 63, RESF 63, Solidaires Auvergne, UNEF Auvergne,
se sont rassemblés le 18 janvier devant le siège de FR3 Auvergne à Chamalières (63), sous l’œil de deux véhicules de police envoyés par la préfecture.
Ils ont été reçus devant les grilles de FR3 par le rédacteur en chef adjoint, qui a discuté avec eux pendant environ 30 minutes. Il nous a expliqué qu’il comprenait notre action et le courrier que nous leur avions envoyé, et qu’il feraient remonter à France TV et à FR2. Ils sont conscients des problèmes éthiques que pose la tenue de l’Eurovision en Israël. Nous sommes convenus de rester en contact pour nos actions futures.
Des photos de groupe, ainsi que de 4 nouveaux militant-e-s voulant figurer dans notre album photo BoycottEurovision2019 sur Facebook, ont été faites. Notre tract explicatif a été distribué aux automobilistes au feu rouge proche, certains nous ont encouragé, d’autres ont klaxonné gaiement nos drapeaux palestiniens, en passant.
Un reportage a été publié sur le site de FR3 Auvergne



Strasbourg: Non à l’Eurovision en Israël!

Samedi 12 janvier, jour de la 1ère 1/2 finale organisée  pour le choix du chanteur français qui participera à une Eurovision entachée du sang des Palestiniens victimes de l’occupation et de l’apartheid de l’État israélien, nous étions une quinzaine à diffuser 700 tracts et  la lettre de BDS France à Mme la Directrice de France télévision. Beaucoup de discussions avec des personnes intéressées.
Nous avons appelé à  signer la pétition.
Merci à tous-tes pour cette action qui s’est déroulée dans la bonne humeur. Une autre action sera organisée devant FR3 prochainement, avant la 2ème  demi-finale ou la finale.



Action en direction d’AXA à Strasbourg

Samedi 22 décembre 2018, nous avons distribué quelques centaines de tracts dans le cadre de la campagne pour qu’ AXA cesse de soutenir le régime israélien d’apartheid. Auparavant nous avions déposé un dossier à charge à la grande agence AXA route du Rhin. Des dossiers à charge seront encore déposés dans d’autres agences. Malgré le froid, le vent et la pluie, l’accueil du public fut très positif. La campagne va se poursuivre en 2019, ainsi que la campagne contre la tenue de l’Eurovision 2019 en Israël !

 




#AXA à Château-Thierry – Comité BDS de l’Aisne

 

 

Après une 1ère action BDS-AXA à Soissons, en novembre, le Comité BDS de l’Aisne a organisé une 2nde action à Château-Thierry. 3 agences AXA ont été visitées.
Nous demandons à AXA de se désinvestir de l’industrie d’armement israélienne et de cesser de financer l’occupation illégale des colonies de Cisjordanie.

Voici les photos de l’action qui a eu lieu ce matin, samedi 22 décembre.




AXA: le Comité Solidarité Palestine Saint Nazaire informe!

Une dizaine de militant-e-s ont distribué cartes et tracts devant trois agences AXA, le mercredi 12 décembre.
Peu de monde dans les rues froides et ventées, mais des discussions intéressantes.
Au début de l’année, nous avions fait cette action près du marché de Saint-Nazaire avec beaucoup de monde et une autre à Notre Dame des Landes.
Quant aux gérants des 3 agences, l’un était un parfait cynique, les deux autres étaient intéressés.
Ils n’étaient pas au courant de l’engagement d’AXA avec les banques israéliennes, ils ont pris les documents et les feront remonter.

Comité Solidarité Palestine de la Région nazairienne
Agora, maison des associations
2 Rue Albert de Mun
44600  Saint-Nazaire



#BoycottEurovision2019 en Israël – Les débuts de campagne à Clermont-Fd

Le PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel) nous invite à faire pression sur les radiotélévisions, en particulier FR2, et les chanteurs et interprètes français afin qu’ils retirent leur participation au concours de l’Eurovision 2019 qui doit se tenir en Israël, Etat d’apartheid qui viole le droit international et les droits humains. L’Eurovision en Israël contredirait en outre la Charte éthique de France Télévision (décembre 2017, pp. 22-23).

Afin de participer à cette action citoyenne, nous proposons à nos amis et à nos contacts (voir tract en PJ) d’être pris en photo sous un grand décor auvergnat « passe-tête pour photos » appelant à ce Boycott et d’accepter que le montage soit diffusé sur l’album photo de notre page FB puis de partager cette photo sur leur propre profil Facebook ou réseau social.

Ce décor auvergnat « passe-tête pour photos » a été inauguré avec succès le 30 novembre au cinéma le RIO lors du film « Mélancolie ouvrière » de Gérard Mordillat, qui a participé aux photos, et pleinement soutenu notre action lors du débat après le film, lui qui a signé l’appel des 140 artistes européens au boycott de l’Eurovision 2019 en Israël .

Cette action fut suivie par quatre rencontres de 15 militant-e-s AFPS et BDSF avec des citoyens clermontois-es du 13 au 16 décembre : devant l’entrée de la galerie commerciale Jaude en centre ville, sur le marché aux puces des Salins, devant le supermarché Auchan des quartiers nord, ainsi que devant la fac de lettres. Nous avons distribué 2.000 tracts qui expliquent la campagne et la pétition internationale à signer. Nous avons reçu de nombreux remerciements et encouragements, parfois très appuyés. Tous ne souhaitent pas voir leur photo sur les réseaux sociaux, mais plus de 70 personnes ont souhaité le faire. De nombreux jeunes (et moins jeunes) ont fait leurs propres selfies, sachant que nous ne photographions pas les mineurs.

Nous complétons par ailleurs notre album photo par des photos de citoyen-ne-s tenant une pancarte #BoycottEurovision2019 (cf. image ci-dessous, à imprimer). Des militants AFPS 63 et du collectif BDS63, des militants rencontrés aux 20 ans d’ATTAC 63, y ont contribué. Nous arrivons à 160 personnes (dont un maire et deux conseillers municipaux) pour l’instant… ce n’est qu’un début…

Pour rejoindre notre album Facebook, imprimez la pancarte ci-jointe, prenez vous en photo et envoyez nous la ! Vous pouvez aussi créer votre propre album…

 




Journée de mobilisation #AXA à Lyon le 15/12/2018

Samedi 15 décembre, 2 distributions de tracts simultanées ont eu lieu afin de dénoncer AXA et son implication dans l’Apartheid israélien. Malgré un froid vif, les militants-es sont intervenus auprès d’une agence AXA et d’un marché très fréquenté, à proximité immédiate. Une action contre AXA développée, la même semaine, dans plus de 20 villes en France.
L’accueil a été majoritairement très favorable, avec de nombreux échanges encourageants. Plus de 500 tracts ont été distribués et près de 100 cartes remises aux personnes intéressées. Une lettre à la direction nationale d’AXA, ainsi que le tract, ont été remis à l’agence.



Grenoble: Action jeudi 13 devant une agence AXA

1.   Action jeudi 13 devant une agence AXA centre ville. 15 militants de la coordination BDS de Grenoble, d’assez bonne humeur, ont distribué 400 tracts en 1 heure (par 0° faut pas insister). Accueil sympathique de passants la plupart pressés par le froid et leurs courses de Noël. Des clients qui entraient dans l’agence ont remis notre tract à l’Agent, qui nous a donc reçu cordialement pour en savoir plus, et nous a promis de faire remonter le dossier à AXA groupe.

2. Tournée des agents généraux
10 militants sont passés dans 37 agences du département de l’Isère , jusqu’aux portes de Lyon !
  • 8 agences n’existent plus
  • 4 agences étaient fermées quand on est passé, on a mis le dossier dans la boite aux lettres
  • 14 agents généraux étaient absents ou n’ont pas pu nous recevoir, on a remis le dossier à 1 secrétaire avec quelques explications
  • 8 agents généraux nous ont bien reçu,  s’intéressent, et nous disent qu’il feront remonter au groupe AXA.
  • Restent 4 à faire, suspens !
La remontée des dossiers à la direction d’AXA, et les réponses que devra faire la direction aux agents a d’abord l’intérêt de créer du débat entre eux, et les obligera à y passer du temps. Ensuite l’idéal serait que la discussion ait lieu entre le syndicat professionnel des agents généraux et la direction d’AXA. Un courrier est en préparation.
3. Cartes postales : envoi prévu des cartes signées. À suivre…