Posts In Category

Retours d’actions

image_pdfimage_print

  5 militants BDS France 34  et Euro Palestine (venue de Béziers) en solidarité avec la Résistance du peuple Palestinien, ont distribué des tracts devant le théâtre, afin d’informer le public présent pour la représentation,  de la démarche de notre action .

Voilà la soixantaine de personnes venues écouter Adri Nieuwhof, chercheuse, avocate des droits humains et journaliste à l’Electronic Intifada, nous parler de l’apartheid en Israël et du seul moyen d’aider le peuple palestinien à résister à ce système : la campagne BDS! Merci à elle d’avoir si bien su captiver

La conférence « Palestine sous Apartheid » du 22 mars à Lyon a été un incontestable succès. Une assemblée attentive de plus de 100 participants ont pu suivre l’exposé très construit d’ Adri Nieuwhof. C’est la première fois qu’une université lyonnaise accueillait en son sein une conférence dans le cadre de la

Conférence à Saint-Nazaire le 20 Mars dernier dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien avec Adri Nieuwhof. Beaucoup de sollicitations ce soir là, néanmoins une trentaine de personnes, dont beaucoup de jeunes, ce sont réunies au lycée expérimental de Saint Saint-Nazaire pour assister à la conférence intitulée:  »

Le 1er événement à Rennes de la semaine contre l’apartheid 2018 s’est déroulé le jeudi 15 Mars réunissant plus d’une quarantaine de personnes! Au programme: Soirée de soutien à Gaza avec présence de Sarah Katz et Pierre Stambul de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et de Vivian Petit

Environ 75 personnes ont assisté le jeudi 15 mars 2018 à la conférence de Virginia Tilley, organisée à l’université Grenoble-Alpes, par l’Union des Étudiants Communistes et les Jeunes Insoumis.es Grenoble, pour la Semaine contre L’Apartheid Israélien 2018. L’Union des Étudiants Communistes et les Jeunes Insoumis.es Grenoble ont pris en charge

La conférence-débat de Virginia Tilley « Repenser la question palestinienne », prévue aujourd’hui à Toulouse dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien, a bien eu lieu au Grand Amphi de l’université Jean Jaurès malgré l’interdiction de la présidence. Elle a réuni 120 personnes dont une très grande majorité d’étudiant.e.s. Ce

Cette soirée BDS sur l’importance des boycotts culturel et universitaire a eu lieu le 22 mars et était organisée dans le cadre de la semaine anti-coloniale et antiraciste et de « 2018 Le Temps de la Palestine ». Elle a été un grand succès. La salle était comble malgré les grèves de

[English below] Cycle de conférences, actions BDS, soirée musicale, séance d’autoformation … 9 villes en France ont mis en place une série d’événements dans le cadre de deux semaines contre l’apartheid israélien s’étalant du 12 au 23 Mars 2018. Lundi 12 : Sciences Po Paris et Mediapart – Lundi 12 : Montpellier

« Nous allons envoyer à l’étranger des romanciers et des écrivains connus, des compagnies théâtrales, des expositions (…) On montrera ainsi un plus joli visage d’Israël, pour ne plus être perçus dans un contexte de guerre. » Arye Mekel, vice-directeur général de la DCSA au ministère des affaires étrangères israélien, en 2009

Les passants-tes applaudissent l’action BDS face à la police qui a tenté de « virer » le stand.(Voir vidéo en fin d’article ) Samedi 17 mars, à trois jours du rassemblement de protestation contre le spectacle « We love arabs » programmé au théâtre Jean Vilar, la Campagne BDS France Montpellier qui appelle au

13 mars 2018 / par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Universitaire et Culturel d’Israël (PACBI) Des cyclistes et des défenseurs des droits humains des Palestinien•ne•s sont descendu•e•s dans les rues de 20 villes à travers le monde, le samedi 10 mars 2018 pour la Journée d’Action Internationale #RelocateTheRace. Des actions et

Le 8 mars 2018, à l’appel d’une trentaine d’organisations et de syndicats, un important défilé dans les rues de Paris a célébré la 41e journée des droits des femmes. Il y était, notamment, exigé des mesures contre les violences sexistes et sexuelles, et marqué la persistance des inégalités professionnelles. En

Dans le cadre de la Journée d’Action Internationale contre le départ du Giro d’Italia 2018 depuis Jérusalem et Israël, à l’appel des Palestinien.ne.s de la PACBI* et du BNC** [1], des militant.e.s de BDS France-Paris ont pédalé dans les rues de la capitale pour défendre les droits du peuple palestinien et

Dans le cadre de la journée internationale d’actions Relocate the race (Déplacez la course en Français), le groupe BDS France Saint-Étienne organisait une action à vélo.   Ils ont pu discuter avec les passants de la situation en Palestine et leur expliquer cette campagne visant le Giro d’Italie.   Comme

Participation de Clermont-Ferrand/Issoire le 10 mars 2018 aux actions mondiales pour la libération des prisonnierEs politiques palestiniens. L’emprisonnement de longue durée est une composante structurelle de l’ordre colonial et du système d’apartheid israélien, afin d’obtenir la soumission d’un peuple qui réclame justice. Depuis 1967, plus de 850 000 Palestiniens ont été

La Campagne BDS France poursuit sa mobilisation contre le spectacle soutenu par l’État israélien au théâtre Jean Vilar le 20 mars. Samedi 1O mars au matin en raison de la pluie, les militants BDS sont intervenus dans les halles.

BDS Paris, BDS St Etienne et BDS Marseille en France, tout comme BDS Italia (dans 10 villes) BDS Malaysia, BDS Suisse, BDS Belgique, BDS Hollande, BDS Espagne, BDS UK, et la semaine prochaine BDS Colombia ont organisé des déambulations de protestation contre le départ du Tour d’Italie, le Giro depuis

Le samedi après-midi 3 mars nous sommes intervenu.e.s devant un magasin Darty à Paris pour appeler à continuer à boycotter l’entreprise Hewlett Packard (HP) ou ses filiales, qui sont complices de l’apartheid israélien tant en ce qui concerne le contrôle des populations, que le blocus de Gaza et les colonies.

Sous haute protection policière l’ambassadrice Aliza Bin-Noun s’est engouffrée dans le musée Gadagne ou elle inaugurait un olivier, cadeau d’Israël à la ville de Lyon. (Lire le communiqué). Repoussée par un cordon de police, la manifestation pacifique a pu faire entendre sa voix aux délégations officielles et troubler la collation