Posts In Category

CRIMINALISATION DE BDS

image_print

Le comité de soutien aux inculpé-e-s BDS toulousain-e-s a prévu un meeting ce mardi 31 Mai avec Mohammed Khatib, militant palestinien et responsable de Samidoun Europe, et Eric Hazan, écrivain, éditeur et fondateur des éditions La Fabrique. La Mairie de Toulouse, qui n’en est pas à son coup d’essai, a

30/05/2016 Communiqué La FIDH, à l’occasion de son Bureau international tenu à Paris du 25 au 27 mars 2016, a tenu à formellement reconnaître et réaffirmer le droit des personnes à participer pacifiquement et à appeler à des mesures de boycott-désinvestissement-sanctions (BDS) pour protester contre les politiques d’occupation et de

Comité national palestinien du BDS – 28 mai 2016 – Le ministre des Affaires étrangères néerlandais dit que le BDS « est protégé par la liberté d’expression ». – Le ministre des Affaires étrangères irlandais dit que le BDS est un « point de vue politique qu’on est en droit d’avoir », et que

The Electronic Intifida, 25/05/16 Les Pays-Bas ont affirmé que le militantisme appelant au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël était une forme de liberté d’expression. En réponse à des questions parlementaires émanant du député des Verts de gauche, Rik Grashoff, le ministre hollandais des Affaires étrangères, Bert Koenders,

« Je suis inquiet pour ma sécurité après les récentes menaces israéliennes, officielles et à peine voilées, de nuire physiquement à ma personne comme à celle de mes collègues palestiniens, israéliens et internationaux actifs dans le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) » alerte ici Omar Barghouti, le co-fondateur du mouvement Boycott,

Communiqué de presse : 18 mai En Europe, 354 organisations de droits de l’Homme, associations religieuses, syndicats et partis politiques demandent à l’UE de défendre leur droit au BDS Plus de 300 organisations de défense des droits de l’Homme et de la solidarité, associations religieuses, syndicats et partis politiques de toute
aurdip

Le mouvement à direction palestinienne pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions contre Israël fait face à une répression massive à l’échelle internationale et de la part de l’État d’Israël : de la criminalisation en France, des tentatives de faire passer des lois anti BDS dans la législation des États

La présence du comité BDS France 34 sur la place de la Comédie à Montpellier est au coeur d’une bataille qui, dépassant largement la question de la Palestine  et du BDS, concerne l’ensemble du mouvement social. La Mairie  et la Préfecture de Montpellier en proie aux pressions exercées  par le

Chers soutiens du BDS Nous en appelons au Haut Commissaire des Droits Humains de l’ONU pour qu’il prenne les mesures nécessaires pour soutenir et protéger les droits  des défenseurs palestiniens, israéliens et internationaux des droits humains qui mènent une campagne non violente pour les droits des Palestiniens, notamment le mouvement

Israël a refusé officiellement de renouveler le document de voyage d’Omar Barghouti, cofondateur du mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), ce qui revient à une interdiction de voyager et constitue en même temps une escalade dans les attaques contre les défenseurs non violents des droits humanitaires palestiniens. Barghouti, qui

Tribune Par Eric Hazan — 4 mai 2016 à 17:11 D’un côté, il y a ceux qui défendent un Etat juif tout puissant ; de l’autre, des partisans d’un Etat commun où Juifs et Arabes vivraient en égaux. Entre les deux, la question de la souveraineté d’Israël. Le boycott d’Israël n’est pas de l’antisémitisme D’après Manuel Valls,

COMMUNIQUÉ Procès consécutif à la plainte de la LDH contre deux porte-parole du Comité BDS France 34 POURQUOI NOUS FAISONS APPEL : PAS D’INFRACTION SANS INTENTION Le 6 avril 2016 le tribunal a rendu son jugement.  Il nous a déclarés coupables de : « Contestation de l’existence de crime contre l’humanité (…)» et de

Israël doit protéger les défenseurs des droits humains Un soldat israélien dans la Vieille ville d’Hébron © Jacob Burns/Amnesty International [15/04/2016] Arrestations et détentions arbitraires, blessures, actes de torture, restrictions imposées aux associations: les actes d’intimidation et attaques à l’encontre des défenseurs des droits humains se multiplient en Israël et

Environ 23 militants de 11 organisations (AFPS, BDSF, UNEF, CGT, ATTAC, FSU, NPA, ADECR, LDH, PCF, RESF) de la Coalition BDS 63 (41 orgas), et des citoyen(ne)s, ont participé à l’action BDS du samedi 2 avril, devant 3 magasins Carrefour à Clermont (Market de la rue St-Alyre, City de la place Gaillard et

Nous étions une quinzaine samedi 2 avril 2016 devant le Centre Halles de Strasbourg. Nous  avons distribué 550 tracts pour  appeler au boycott  de l’Apartheid en Israël et défendre le droit au boycott d’Israël. L’accueil de  nombreux clients des magasins du Centre Halles (notamment Darty  et Les Galeries Gourmandes/Simply) fut

Pour la liberté d’expression et le droit à l’appel au boycott, et en soutien aux 12 inculpés de Colmar-Mulhouse. Tractage en centre ville, Rassemblement, Vente de t-shirts BDSF, Prises de parole, Manifestation, Réception en préfecture, Message au gouvernement de 40 organisations, Article de presse Malgré le nombre relativement faible de

Mercredi 23 mars a eu lieu le procès initié par la LDH contre Saadia et Husein, porte-parole du Comité BDS France 34. Le Mrap et les organisations pro-israéliennes : LICRA, BNVCA, Avocats sans Frontière et France Israël, s’étaient également portées parties civiles. Le Comité BDS France 34 attend la décision

Communiqué Comité national palestinien du BDS – 17 mars 2016   Palestine occupée, 17 mars 2016 – Le mouvement mondial qui soutient le droit à la liberté, à la justice et à l’égalité du peuple palestinien a fait des progrès impressionnants dans le paysage politique dominant ces dernières années. Les

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN MONTPELLIER MERCREDI 23 MARS 2016 13H30 DEVANT LE TGI – Place P. FLOTTE Les faits sont connus : le 3 août 2014 en pleine mobilisation contre la guerre israélienne menée contre la Bande de Gaza, Saadia et Husein, deux porte-parole du Comité BDS France 34 ont partagé sur

  Samedi 12 mars à l’appel de l’AG contre l’Etat d’Urgence (Montpellier) a eu lieu une manifestation qui est partie du Plan Cabanne et a rejoint la place de la Comédie où la Plateforme « unis pour la défense de nos libertés » tenait des stands d’information. Le comité BDS France 34