Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»Appels»Des artistes et des intellectuels dont Junot Diaz, Chuck D, et Boots Riley appellent au Boycott et au Désinvestissement d’Israël

Des artistes et des intellectuels dont Junot Diaz, Chuck D, et Boots Riley appellent au Boycott et au Désinvestissement d’Israël

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

alt

Des intellectuels américains de premier plan, des écrivains et artistes du hip hop ont récemment ajouté leurs voix au soutien à l’appel de la société civile palestinienne pour un boycott académique et culturel d’Israël en protestation contre les atteintes systématiques d’Israël aux droits fondamentaux des Palestiniens et contre ses violations des lois internationales.

Cette semaine, Junot Diaz, l’auteur aux meilleures ventes du New York Times, qui a reçu le prix Pulitzer pour son roman La Brève et étonnante vie d’Oscar Wao et qui a gagné le prestigieux « Prix du Génie » MacArthur, a rejoint la Campagne Américaine pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (USACBI).

Dans une déclaration à l’USACBI, Diaz a dit, « S’il existe un arc moral dans l’univers, la Palestine pourra alors enfin être libre. Mais ce jour promis n’arrivera jamais si nous qui, dans ce monde, sommes épris de justice, ne nous battons pas pour mettre fin au fléau de l’occupation israélienne. Nos dirigeants politiques, religieux et économiques ont toujours eu une terrifiante tendance à conduire notre monde dans des conflits, sauf quand nous, tout seuls avec presque rien d’autre que notre courage et notre solidarité et notre invincible espoir, arrivons à conduire notre monde à la paix. » Diaz devient maintenant l’un des écrivains américains les plus visibles et les plus médaillés à soutenir le boycott académique et culturel d’Israël.

La superstar du hip hop Chuck D, du groupe pionnier Public Enemy, a lui aussi annoncé récemment son adhésion à l’USACBI. En juillet, il a rejoint quantité d’éminents militants dans le monde, dont Angela Davis et Roger Waters, apparus dans une vidéo intitulée « Debout pour les droits des palestiniens ». Par ailleurs, une autre star issue de l’orbite de la musique afro-américaine politiquement progressiste, Boots Riley, a adhéré à l’appel pour le boycott académique et culturel. L’orchestre de Riley The Coup est connu pour ses chansons qui traitent de l’oppression des Noirs Américains et des Palestiniens, comme celle intitulée « L’Embarquement ».

L’adhésion à l’appel au boycott académique et culturel par d’éminents artistes et militants Noirs Américains arrive à un moment important de solidarité entre Noirs et Palestiniens aux États-Unis. Le week-end dernier, des Palestiniens et leurs alliés ont défilé avec des milliers de militants venus de tout le pays, y compris le théologien et militant radical Cornel West, pour protester contre le meurtre de Mike Brown et dénoncer la brutalité policière.

Ces dernières adhésions font grimper le nombre de travailleurs de la culture qui ont signé la pétition pour le boycott culturel d’Israël à plus de 370. La pétition a été lancée par USACBI et on peut y accéder ici. Par ailleurs, plus de 1.200 universitaires ont signé l’appel de l’USACBI à boycotter les universités d’Israël. L’année dernière, une demie douzaine d’organisations académiques professionnelles, dont l’Association d’Etudes Américano-Asiatiques, l’Association d’Etudes Américaines, et l’Association d’Etudes Primo-Américaines et Indigènes, ont elles aussi officiellement adhéré au boycott académique.

Pour adhérer au boycott académique et culturel d’Israël ou pour plus d’information, allez sur http://www.usacbi.org/about/

Previous post

Action BDS 21/10/14 au salon SIAL

Next post

Les directives PACBI pour le boycott culturel international d’Israël (révisées en juillet 2014)