Home»GENERAL»Ils s'engagent dans BDS»Israël Déçu par Danske Bank… pas nous !

Israël Déçu par Danske Bank… pas nous !

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Danske Bank ajoute deux sociétés israéliennes à sa liste des interdites pour des raisons éthiques.

 

Marcy – USPACBI – 25 janvier 2010

 

http://usacbi.wordpress.com/2010/01/25/israeli-companies-excluded-from-bank%E2%80%99s-investments/

 

Africa Israel Investments et Elbit Systems ont été ajoutés à la liste de compagnies de Danske Bank qui n’adhèrent pas à ses principes d’Investissement Socialement Responsable (ISR).

 

La politique d’ISR de la banque l’oblige à examiner l’empressement des investissements potentiels à suivre les conventions internationales sur les droits humains et les critères sur l’emploi, parmi d’autres.

 

Les deux compagnies ont été ajoutées à la liste, qui contient 24 compagnies, à cause de leurs activités dans le domaine de la colonisation des territoires Palestiniens.

 

Les informations indiquent qu’Elbit System fournit des systèmes de surveillance au mur de séparation divisant Israël et la Cisjordanie, tandis qu’Africa Israel Investments est impliqué dans la construction de colonies juives en Cisjordanie.

 

La Cour Internationale de Justice a déjà décrété que le mur est illégal, tandis que l’ONU et les instances de l’UE ont condamné les colonies israéliennes en Cisjordanie.

 

Thomas H. Kjærgaard, chef du département ISR de Danske Bank, a dit à Business.dk que la banque prêtait attention à l’intérêt de ses clients en ne ‘plaçant pas leur argent dans des compagnies qui violent les standards internationaux’.

 

‘En soi construire une maison ne va pas contre la législation nationale, mais nos principes ISR vont plus loin. Ils adhèrent aux conventions de l’ONU et les analysent dans un contexte politique. La position Nordique, de l’ONU et de l’EU est que les colonies sont illégales et un frein à une solution pacifique. Sur cette base nous pouvons dire que c’est une violation de notre politique d’ISR’ a-t-il dit.

 

La décision de Danske Bank [1ere entreprise financière du Danemark] suit une décision similaire du Fond de pension mondial du gouvernement norvégien en septembre dernier d’exclure Elbit pour son implication dans la barrière de séparation.

 

Previous post

Communiqué de la FSU: Refusons la censure du débat sur le conflit israélo-palestinien

Next post

Encore une victoire du BDS: Santana renonce à un concert en Israel !