Posts In Category

LE BOYCOTT, POURQUOI ?

image_pdfimage_print

Les réfugiés palestiniens et le droit au retour 4,7 millions de réfugiés . 4,7 millions de personnes privées de leur terre par l’Etat d’Israël et qui disposent d’un droit inaliénable : le droit au retour. Des réalités humaines bouleversantes, mais une analyse simple : ce droit est réaffirmé avec constance par l’ONU

Alors que l’Apartheid en Afrique du Sud fut formalisé en 1948 et qu’une opposition internationale naît en 1959, ce n’est que dans les années 1980 qu’un mouvement massif de boycott de l’Afrique du Sud par la société civile commence à porter ses fruits. Les actions se concentrent d’abord sur le

Les réfugiés palestiniens et le droit au retour 4,7 millions de réfugiés, selon l’UNRWA. 4,7 millions de personnes privées de leur terre par l’Etat d’Israël et qui disposent d’un droit inaliénable : le droit au retour. Des réalités humaines bouleversantes, mais une analyse simple : ce droit est réaffirmé avec constance par

Le système d’apartheid en Afrique du Sud (1948 -1991) •Apartheid = séparation (Afrikaans et Néerlandais) •Politique d’Apartheid = doctrine •Conceptualisé en 1948. •Aboutissement institutionnel d’une politique et d’une pratique empirique de ségrégation raciale et de domination 3 Piliers de l’Apartheid / 3 Lois principales Ségrégation raciale Popular Registration Act 30

Les bases du droit international public, du droit international humanitaire et des droits de l’homme (ou droits humains) Le droit international (public) Le droit international humanitaire Le droit international relatif aux droits de l’homme, ou droits humains 1. Le droit international (public) Le droit international public régit les relations entre

La Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye est chargée de poursuivre les individus coupables des crimes les plus graves au regard du droit international, crime de guerre, crime contre l’humanité, crime de génocide. Il faut la distinguer de la Cour Internationale de Justice (CIJ), elle aussi basée à La

Prof. Virginia Tilley, Le Cap, RSA. Février 2011 Note : L’analyse de ce résumé est tirée partiellement de l’étude complète : Virginia Tilley, ed. Occupation, Colonialism, Apartheid? A Reassessment of Israeli Policies in the Occupied Palestinian Territories under International Law (Human Sciences Research Council of South Africa, Cape Town, 2009). SOMMAIRE :

Arme non-violente, arme des sans-armes, utilisé jadis à l’encontre de l’Afrique du Sud, le boycott semble aujourd’hui hui remettre en cause la toute puissance de la consommation-reine, celle des marchandises ainsi que celle d’un Etat (Israël) qui a toujours profité d’une totale impunité.

La Palestine existait avant Israël, et ce droit est inaliénable Gilles Devers, Avocat On en arrive presque à l’oublier, alors que c’est la base de tout raisonnement : la Palestine préexistait à Israël, même si c’était la Palestine colonisée, à une époque qui niait le principe d’autodétermination des peuples. C’est dire

L’Europe ne peut être un marché pour les produits issus du crime de colonisation Groupe juridique BDSMai 2010 La nécessité de mettre fin à l’impunité Personne ne peut ignorer les violations du droit commises par Israël. Conseil de sécurité, Assemblée générale de l’ONU, Cour Internationale de Justice (CIJ)[1],  rapports Dugard[2]

La société Brita était accusée par les douanes allemandes d’importer des produits de la marque Soda Club en Europe en mentionnant qu’ils sont fabriqués en Israël (et ils bénéficient à ce titre d’exonérations de droits de douane, conformément aux accords entre l’UE et Israël). Mais ces produits sont fabriqués dans

Définition juridique du mot « apartheid » : « régime institutionnalisé d’oppression systématique et de domination d’un groupe racial sur tout autre groupe racial ou tous autres groupes raciaux et dans l’intention de maintenir ce régime ». On dénonce parfois l’illégalité et la violence de l’occupation israélienne en Palestine. On oublie souvent d’en dénoncer le

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d’analyses et de présentations liées à la campagne BDS et à la situation en Palestine. – Conférence de Durban II, analyse du BNC (coordination palestinienne de la campagne BDS) – Le modèle à deux Etats, M.Masri – « Comment Israël viole le droit européen », David

La Cour Pénale Internationale Compétence de la Cour Qui peut saisir la Cour ? Quel est le lien avec les juridictions nationales ? La CPI et la France La CPI et le jugement de Plomb Durci Pour en savoir plus La Cour Pénale Internationale « La création de la Cour
haut

Les bases du droit international public, du droit international humanitaire et des droits de l’Homme (ou droits humains) Le droit international (public) Le droit international humanitaire Le droit international relatif aux droits de l’homme, ou droits humains 1. Le droit international (public)   Le droit international public régit les relations

Vous trouverez ci-dessous les textes de base du droit international concernant la Palestine et Israël. Extraits des principales résolutions de l’ONU concernant la Palestine: Droit au retour de tous les réfugiés palestiniens dans leurs foyers en Israël « L’Assemblée Générale des Nations Unies (…) décide qu’il y a lieu de permettre aux

Crimes de guerre à Gaza : Goldstone pour des enquêtes nationales ou le renvoi à la CPI 29 septembre 2009 – Le chef de la Mission d’établissement des faits mise en place par le Conseil des droits de l’homme (CDH ) sur le conflit à Gaza en janvier 2009, le