Posts In Category

Analyses

image_pdfimage_print

Julien Salingue a pré­senté une confé­rence le 14 novembre à la fac de lettres de Clermont-​​​​Ferrand, autour de l’ouvrage « Israël, un État d’apartheid ? », qu’il a co-​​​​édité avec Céline Lebrun (http://www.juliensalingue.fr/articl…). La confé­rence (voir photos) était orga­nisée par l’association des Amis du Temps des Cerises, en parte­nariat avec AFPS 63. Plus de 90 per­sonnes
boycottfromwithin-logo

      De la part de citoyens israéliens :  s’il vous plaît, ne légitimez pas le racisme, l’occupation et l’apartheid – S’il vous plaît, tenez compte de l’appel au boycott de la société civile palestinienne et ne vous produisez pas à Tel Aviv
alt

Maite Nkoana-Mashabane, ministre des Relations internationales et de la Coopération d’Afrique du Sud La ministre des Relations internationales et de la Coopération d’Afrique du Sud, Maite Nkoana-Mashabane, a déclaré que la politique de son pays est de « restreindre » et « freiner » ses relations avec Israël. Lors d’une réunion sur
alt

Comme le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) atteint les huit années d’existence depuis l’Appel de 2005, le 54e numéro d’al-Majdal évalue ses progrès et caractéristiques sur des domaines de développement, et met en lumière les initiatives actuelles qui tentent de construire une pratique efficace de la tactique du BDS. Le principal défi pour celles et ceux qui cherchent à manier cet outil, est de connecter le BDS à des pratiques nationales de résistance, et de maintenir une position morale cohérente.
v9f4y6dguoi3ccw8

Par Omar Barghouti, Militant des droits de l’homme et analyste Palestinien Tribune proposée par l’Agence Média Palestine et l’Information Alternative Center, publiée également dans l’espace Club de Médiapart : http://blogs.mediapart.fr/edition/accords-doslo-20-ans-apres/article/071013/omar-barghouti-le-succes-ultime-d-israel-pourrait-bien-signer-la-fin-de-s   Alors que de nombreux analystes font aujourd’hui référence aux accords d’Oslo, signés il y a 20 ans par Israël
alt

Les diplomates américains font mine de découvrir la politique du fait accompli menée par Tel-Aviv et les effets destructeurs de la colonisation. Pour en finir avec l’impunité d’Israël et faire respecter le droit international, une myriade d’acteurs économiques, culturels ou politiques ont désormais recours à d’autres méthodes. par Julien Salingue, juin 2014
alt

Ben White expose les quatre raisons principales pour lesquelles un boycott des marchandises israéliennes profite au peuple palestinien. Les Palestiniens qui travaillent dans les colonies – contrairement à l’impression que veut donner la propagande pro-Israël – doivent endurer des conditions de travail déplorables et dégradantes. Alors que les gouvernements et

A quand des actes de désobéissance civile pour ôter de ses impôts la petite part qui revient aux colons de Kiryat Arba ? Tribune de Laurent Bonnefoy 17/07/2013
alt

Andrew Kadi – The Electronic Intifada Il est tout simplement malhonnête de perpétuer le mythe que les colonies ou l’occupation sont en quelque sorte déconnectées de l’État d’Israël.
alt

Avec l’entrée d’Israël dans une nouvelle série d’inertie diplomatique, l’appel au boycott économique devient une exigence patriotique   Par le journaliste renommé israélien Gideon Levy
alt

Ramallah, 8 juin 2013 Le 8 juin 2013, le Comité national palestinien BDS (BNC) [1] a organisé sa « quatrième conférence nationale BDS » à l’université de Bethléem, sous le slogan : « Boycotter Israël et s’opposer à la normalisation contribuent à la libération, au retour des réfugiés et à

Tutu a dit à propos des Israéliens : « Ils peuvent bien pavaner comme s’ils étaient invincibles, mais ils sont du mauvais côté… un jour, les Palestiniens pourront marcher la tête haute, citoyens libres d’une Palestine libre. » La Quatrième Conférence nationale BDS. (Asa Winstanley – The Electronic Intifada) Les articles sur

Lors des dernières élections israéliennes, aucun parti sioniste n’a voulu parler de la Palestine, comme si les lieux communs habituels (« Nous n’avons pas de partenaire pour la paix », « Les Palestiniens veulent continuer la Shoah et jeter les Juifs à la mer » …) faisaient consensus. Les sionistes ont eux-mêmes détruit leur

Jean-Marie Muller démontre la pertinence de la Non-violence du point de l’efficacité de l’action et de sa cohérence avec la fin recherchée. Il appelle à un nouveau mouvement de désobéissance civile adapté à l’actualité.
alt

Christophe Perrin (BDS France) Les Pays-Bas vont demander aux distributeurs commerciaux bataves de bien vouloir mettre en œuvre des mesures d’étiquetage permettant de différencier les produits issus des colonies israéliennes. Ils rejoignent ainsi l’Angleterre et le Danemark qui ont déjà pris des mesures similaires. A l’instar de ceux-ci, l’exécutif hollandais

Par Adri Nieuwhof Article publié sur The Electronic Intifada le 14 janvier 2013. Les entreprises qui tentent de justifier leurs activités dans les colonies israéliennes en revendiquant le fait qu’elles donnent du travail à des travailleurs palestiniens « tentent de façon flagrante de détourner l’attention publique de l’occupation israélienne et des

Les efforts de Yes To pour minimiser ses liens israéliens – et le retrait préventif de beaucoup, sinon de la totalité, de sa fabrication vers les États-Unis – sont des indicateurs de la force grandissante du mouvement BDS et de la toxicité de la marque Israël. (Ces produits coloniaux ont

En dépit de ses affirmations, Ikea Israël refuse de livrer aux Palestiniens de Cisjordanie, alors qu’il fournit les colons.

Les gouvernements changent, mais la répression française à l’encontre du grand mouvement de boycott des produits israéliens (BDS) perdure, la droite ayant passé le relais à la gauche qui s’en est saisie sans sourciller et sans craindre de bafouer des libertés politiques élémentaires… A tout seigneur tout honneur, rappelons que

par Michel Warschawski, Alternative Information Center (AIC)   Si, comme le dit Netanyahu, la reconnaissance de la Palestine à l’ONU n’a aucune conséquence pratique, nous avons besoin de prendre des mesures qui transformeraient cette reconnaissance virtuelle en une réalité tangible. Ces mesures doivent être le Boycott, le Désinvestissement et les